Mon tricot me suit partout

Mon tricot me suit partout

Quand j’ai commencé à tricoter je vivais encore en France et je faisais régulièrement les allers-retours entre Stockholm et Paris. Les 2h30 de vol sont donc devenus rapidement le moyen d’avancer mes projets tricots. C’est comme cela que j’ai découvert que ma laine et mes aiguilles étaient transportables mais surtout qu’elles pouvaient s‘adapter à presque tous les environnements. J’ai donc commencé à les emmener avec moi au bureau, puis dans les trajets en voiture et, pour finir, dans le métro. Alors, bien évidemment on ne tricote pas de la même manière tranquille à la maison ou ratatiné dans les transports. Mais en suivant quelques règles je vous assure que l’on peut tricoter absolument partout. Et si il y avait même des avantages sociaux à emmener son tricot en ballade ?! Vous trouverez dans ce post toutes mes astuces et mes conseils pour faire de votre tricot un voyageur quotidien.