À propos

IMG_1634

Tout d’abord bienvenue dans mon blog. Je m’appelle Audrey et je saute enfin le pas de vous faire partager mon univers et mes passions. Pendant très longtemps seuls mon travail, la danse et mes livres occupaient mes journées. Mais quand j’ai rencontré John (mon mari), il vivait en Suède et je vivais en France. Les soirées sans lui étaient donc longues et j’en profitais pour me noyer sous le travail. Seulement, après quelques mois, j’ai eu le désir de mettre à profit ce temps pour faire autre chose. Quelque chose qui occupe mon esprit, qui soit utile et qui me fasse plaisir.

A cette époque, je travaillais dans le secteur de la construction de centres commerciaux. Je sentais bien, à ce moment, que quelque chose changeait dans le mode de consommation, que nous devenions plus responsable. Après avoir regardé et lu un millier de documentaires sur l’avenir de notre planète et les changements sociaux, je me suis dit que moi-aussi je voulais devenir actrice de ce mouvement et en faire une cause à défendre. 

Un soir, alors que je regardais une énième vidéo de développement durable sur Youtube, je suis tombé sur l’enregistrement d’une jeune femme dont la passion était la couture. Elle s’était lancé un challenge : coudre tous ses vêtements et ne plus faire de shopping. Une manière de boycotter le système de la distribution de masse si énergivore. J’adorais le concept ! Le lendemain l’idée me trottât dans la tête. Au bureau je commençais à regarder les sites de machine à coudre et à apprendre les quelques bases nécessaires pour débuter. Le soir, lors de notre traditionnel Skype avec John, j’évoquais mon désir de me mettre à coudre. A ma grande surprise il trouva l’idée intéressante et me poussa dans mon nouveau délire sans même me demander pourquoi ? 

Même si j’ai rapidement acquis tout le matériel nécessaire (ciseaux, aiguilles, épingles, craie, coupe fil ….) j’ai mis quelques semaines avant d’acheter ma nouvelle BFF. Je voulais choisir la machine parfaite, celle qui serait facile à utiliser mais suffisamment performante pour me permettre d’aller loin. Tout le monde me disait « Achètes une machine bas de gamme, on ne sait jamais, peut être que ça ne va pas te plaire ». Je n’en avais que faire, j’avais déjà beaucoup d’ambitions pour ma machine. J’imaginais les chemisiers, les jupes, les robes,… cousus dans mes couleurs et matières favorites. Après quelques semaines à arpenter les sites internet et les magasins spécialisés, je commandais enfin ma machine. Une singer quantum stylist. Il a fallu que j’attende encore 3 à 4 jours pour enfin pouvoir l’avoir entre les mains. J’étais si impatiente. Je n’en avais jamais touché une de ma vie. J’avais bien vu ma mère coudre des ourlets ou des serviettes de temps à autre, mais jamais je ne lui avais demandé, enfant, si elle pouvait m’apprendre. C’était la toute première fois que j’allais actionner le bouton marche et appuyer sur la pédale. 

Le soir-même je prenais de vieux draps que je découpais en coupons de 10 cm pour essayer tous les points et comprendre le fonctionnement de mon nouveau jouet. Nous étions un 12 juillet. Après avoir bien pris en main les fonctionnalités essentielles, je me mettais en tête de faire une robe que je porterais le 14 juillet au soir. C’est fou comme on peut être insouciant et sans peur quand on débute. A l’aveugle rien d’impossible. Et pourtant je venais à bout de ce challenge dans les temps. J’étais même très fier de moi malgré une fermeture éclair posé de manière très asymétrique. J’arrangeais ce défaut par une grosse ceinture qui me permettait de cacher ce petit raté. Hormis cela j’avais tout de même réussi à poser des empiècements au niveau du col, faire des pinces, un ourlet… tout cela même pas une semaine après avoir commencé mon apprentissage. Mais ce qui me rendit le plus fier c’est que pour la toute première fois de ma vie, à 31 ans, j’avais réussi à faire quelque chose de mes mains alors que les activités manuelles n’étaient pas réellement mon fort à l’école. 

C’est par cette robe que ma passion a réellement commencé. Je la garde précieusement comme un graal qui me rappelle de ne jamais avoir peur de se lancer et de relever des défis.

En parlant de défi. Rapidement, j’ai voulu reproduire le challenge que relevait cette jeune youtubeuse: coudre tous mes vêtements et arrêter de faire du shopping. Un challenge que je relève pour le moment sans trop de difficulté même si cela me demande une bonne cuillère de créativité, une once de débrouillardise, beaucoup d’humilité et de temps… En échange je récolte un énorme nuage de bonheur et satisfaction. What a wonderful world !

Pour relever ce défi, il a aussi fallu que je me mette au tricot. Je vis à Stockholm et le froid impose d’avoir de gros pull réconfortants dans lesquels on peut se blottir les soirs de grands froids ou les dimanches devant Netflix.  Je suis encore débutante mais grâce à ce blog je pourrai partager ma progression et aussi récolter vos conseils. J’ai le désir fort de progresser et de faire de beaux ouvrages.

Partageant mes créations sur internet et les réseaux sociaux, mes amis ont commencé à me souffler l’idée d’un blog. J’avoue avoir un peu hésité à la vue de la tonne de blog qui existe sur le sujet en France. Mais aujourd’hui, vivant en Scandinavie, je me dis que j’aurai probablement quelque chose à apporter en plus (des créateurs de patrons ou des fabriques de tissus scandinaves….) Je ne sais pas encore comment tout cela se traduira mais j’ai également envie de faire de ce blog une sorte de journal qui reflète ma personnalité, mes envies, mes passions. C’est pour cela que plus qu’un blog de couture et tricot, je veux aussi y partager des articles sur mon univers et les choses auxquelles je crois comme la mode éthique par exemple. Probablement aussi un peu de déco et de lifestyle scandinave. Tout ce qui fait que mon monde est What a wonderful world !

Un blog c’est aussi un moyen de pouvoir donner des petites astuces et de recevoir des conseils de sa communauté. Alors je voudrais en profiter pour remercier toutes les blogueuses et youtubeuses que je lis ou regarde et qui m’ont permis, par leurs conseils bienveillants, de survivre à bien des péripéties couturesques. Merci les filles, vous êtes géniales! 

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter bonne lecture !


MA COULEUR : LE VERT ET LE ROSE

MA FLEUR : LA PIVOINE 

MON IDOLE : AUDREY HEPBURN 

MA MATIERE : LA SOIE 

MA MUSIQUE : CLASSIQUE ET JAZZ

MON GATEAU : LA CHARLOTTE AU CHOCOLAT 

MA BOISSON : THE EARL GREY RUSSE

MON LIVRE : BELLE DU SEIGNEUR (Albert Cohen)

MON FILM : W.E. (Madonna) / LES PETITS MOUCHOIRS (Guillaume Canet)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s