Mes conseils pour coudre son Premier Maillot de Bain et le Réussir

Coudre son 1er Maillot de bain Bannière

Cet été je me suis lancé un défi : « Partir en vacance avec une valise 100% cousu main ». Défi relevé et quelle fierté! Je n’ai d’ailleurs pas pu m’empêcher de partager cela sur les réseaux sociaux et je vous remercie pour le bel accueil que vous avez réservé à mes publications . Dans tous vos messages vous me dites vous être fixé le même challenge et je trouve cela fantastique. Mais beaucoup d’entre vous me confient aussi ne pas avoir réussi à passer le cap du Maillot de bain. Peur de se lancer, difficulté à trouver les bonnes matières, le bon patron, appréhension des matières et des techniques. Tout cela est naturel ! C’est pourquoi j’ai envie de vous aider à relever le défi et j’ai donc décidé de rassembler dans cet article tous mes conseils pour que vous puissiez coudre votre premier maillot de bain et le réussir.

Choisir le bon patron

Quand on se lance dans la couture de son premier maillot de bain il est important de sélectionner le bon patron. En effet, vouloir réaliser un modèle trop sophistiqué pourrait facilement vous décourager si le résultat ne correspond pas à vos attentes. À la différence des vêtements, la lingerie et les maillots de bain nécessitent une meilleure prise en main de la machine car les pièces sont plus petites, les épaisseurs plus nombreuses et que les matières sont plus extensibles. Vous devrez donc apprivoiser ces nouvelles matières et techniques de couture pour bien gérer votre assemblage. C’est pourquoi je vous conseille fortement de sélectionner des modèles simples et, si possible, accompagnés de pas à pas au format vidéo.

Le Bikini Cyndi d’Eve Nora en est un très bon exemple. C’est un modèle simple avec tutoriel vidéo, qui demande peu de tissus et qui est en plus gratuit. Le combo idéal pour s’entrainer et coudre son premier maillot de bain !

Afin de vous guider dans votre choix, voici une sélection de patrons de Maillots de bain 2 pièces de niveaux variables mais dont les marques font un vrai effort pour rendre leur réalisation accessible :

Sans oublier ma sélection de patrons de Maillots 1 pièce :

Au gré de mes recherches, j’ai également trouvé un tuto qui pourrait intéresser celles qui souhaitent refaire un maillot de bain qu’elles ont dans leur dressing et qu’elles adorent. En effet Margaux du site Couture Débutant a enregistré un tutoriel vidéo très accessible pour recopier son maillot de bain préféré.

Choisir le bon tissu

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, toutes les mailles et tous les tissus extensibles ne conviennent pas à la couture d’un maillot de bain. En effet, si vous observez les maillots de bain que vous avez dans votre garde-robe, vous constaterez qu’ils sont quasiment tous fabriqués dans le même type de tissu et ce n’est pas du tout par manque de créativité. En effet, pour répondre à toutes nos exigences, le tissu de nos maillots de bain doit répondre à certains critères :

  • Personnellement j’aime me sentir sculptée, confortable et maintenue dans mon maillot de bain. C’est pourquoi il est indispensable d’utiliser un tissu Bi Stretch c’est à dire extensible dans les 2 sens.
  • Je ne sais pas vous mais moi je passe souvent mon été en maillot de bain. Bronzage, baignade en tout genre, … je ne lui laisse aucun répit. C’est pourquoi il doit être résistant au soleil, au chlore et au sel.
  • Il est également impératif que le temps de séchage soit réduit car je déteste cette sensation de maillot mouillé pendant des heures.
  • Enfin le tissu à maillot de bain doit avoir un minimum d’opacité pour éviter tout problème de transparence une fois mouillé.

Il n’existe pas beaucoup de matières réunissant toutes ces caractéristiques. Aujourd’hui seul les tissus à base de Lycra© remplissent tous les critères et permettent de créer des maillots de bain à la fois confortables et résistants. C’est pour cela que 90% des fabricants de Maillot de bain utilisent des matières composées de Lycra©. Malheureusement le Lycra est fabriqué à partir de fibres d’élasthanne et l’élasthanne est lui-même fabriqué à partir de polyuréthanes. Pas très clean tout ça ! Mais ne vous flagellez pas car les alternatives 100% naturelles sont quasi-inexistantes et quand elles existent, elles sont inaccessibles aux couturières familiales. Du coup perso, entre un maillot en Lycra© cousu main et un maillot en Lycra© fabriqué par l’industrie de la fast fashion, je choisi la première option sans hésiter.

Sachez tout de même qu’il existe des Lycras© fabriqués à partir de fibres recyclées et que depuis peu on trouve sur le marché de nouvelles matières comme l’Econyl ou le Seaqual. Toutes deux sont fabriquées à partir de déchets collectés dans l’environnement marin, sur les plages ou les littoraux. Si ces alternatives sont encore difficiles à trouver pour les couturiers amateurs, j’ai bon espoir que nous puissions y avoir accès prochainement. Plus la couture se démocratise et plus le marché s’ouvre pour nous donner de plus grandes opportunités.

En attendant, voici une sélection de boutiques en ligne où vous pourrez trouver facilement du tissu à Maillot de bain :

Fleuris, rayés, pailletés, unis ou à motifs géométriques, il y en a vraiment pour tous les goûts.

Petite astuce : Certaines marques de patrons vendent également des kits dans lesquels vous recevrez, en plus du patron, le tissu et tout le matériel nécessaire pour réaliser votre maillot de main. C’est le cas notamment de Charlotte Jaubert qui propose en plus de ces kits des coffrets matières. Je trouve cette démarche très intéressante puisqu’elle permet de rendre accessible des tissus et de la mercerie habituellement réservés aux professionnels.

Avoir le bon matériel

Au delà du tissu, réaliser son premier maillot de bain nécessite de disposer du bon matériel et il y a quelques indispensables à toujours avoir dans sa boite à couture.

La doublure

En fonction du modèle que vous aurez choisi, vous aurez certainement besoin de le doubler. Cela permet de rendre votre maillot plus résistant mais également moins transparent. Et il y a, là aussi, des tissus à privilégier. Je vous recommande vivement la doublure mousse Claudia qui est une maille fine toute douce à l’aspect mousseux. Vous pourrez la trouver en noire, blanc, beige ou nude.

Un maillot de bain ne nécessite pas un grand métrage de doublure, c’est pourquoi je me fais souvent un petit stock de doublure mousse beige que je peux utiliser sur tous mes maillots. Avec 2 mètres, vous aurez largement de quoi vous faire quelques ensembles.

La laminette

Lorsque nous réalisons un maillot de bain nous n’utilisons pas le même type d’élastique que pour la lingerie. En effet le sel, le chlore et le soleil nécessitent l’utilisation d’un matériel plus résistant. C’est pourquoi il est d’usage d’utiliser de la Laminette. Cet élastique en caoutchouc blanc ou noir, sera inséré dans toutes les coutures d’encolure, de tour de cuisses, de tour de taille ou de sous poitrine. Il permettra au maillot de conserver son élasticité et son maintien dans le temps. Contrairement aux élastiques de lingerie, la laminette ne peut être porté à même la peau et doit donc être emprisonnée dans la couture.

Comme les maillots sont assez consommateurs de laminette (il n’est pas rare d’avoir besoin de plusieurs mètres pour un simple maillot de bain), j’achète la laminette par lot de 20 mètres. Comme c’est très peu cher, cela ne vous coutera généralement pas plus de 0,25 €/mètre.

Attention: Vous trouverez en mercerie du caoutchouc transparent parfois appelé « Laminette transparente » mais il s’agit en réalité de Lastin qui ne convient pas très bien pour la réalisation des maillots de bain. Cette bande de caoutchouc transparente est peu résistante et sert plutôt à renforcer les cols et emmanchures de Tee-Shirt.

Aiguille et Fil à coudre

En ce qui concerne le fil, vous pouvez parfaitement utiliser du fil de polyester car il est suffisamment résistant. Cependant, si vous avez une surjeteuse, je vous conseille d’utiliser du fil mousse dans les boucleurs uniquement. Le rendu sera similaire à du fil de polyester mais il est plus élastique et surtout beaucoup plus doux sur la peau. Vous pouvez également utiliser ce fil mousse dans la canette de votre machine à coudre mais attention toutes les machines ne le supportent pas!

Pour l’aiguille, que ce soit sur votre machine à coudre ou sur votre surjeteuse, vous devez impérativement utiliser une aiguille stretch ou super stretch et idéalement en 70 ou 80. Certains modèles vous demanderont peut être d’avoir une double aiguille mais ce n’est pas un indispensable.

Coudre son maillot de bain sans surjeteuse

Cette question est certainement la plus fréquente car il est rare d’avoir une surjeteuse lorsque l’on débute en couture. A défaut de casser un mythe ici, il est parfaitement possible de coudre son maillot de bain à la machine à coudre familiale. Il faut simplement qu’elle puisse réaliser le point zig zag. De plus, certaines machines possèdent des points stretch ou des points de surjet qui vous permettront d’aller plus loin et de vous rapprocher du rendu de la surjeteuse.

Et si en plus votre machine possède un système de double entrainement, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous lancer dans la couture de lingerie ou de maillots de bain. En effet le double entrainement permet de coudre plus facilement et de façon plus régulière les matières très extensibles et les épaisseurs importantes. Lorsque vous avez plusieurs couches de lycra et de la laminette à superposer, le double entrainement n’est vraiment pas un luxe. Pas de panique si votre machine ne possède pas de double entrainement, sachez que certains pieds presseurs spécifiques existent et vous permettront d’ajouter cette fonction à votre machine à coudre familiale.

Point Marges de couture : Beaucoup de patrons n’inclueront pas les marges de couture car elles seront différentes en fonction de la machine utilisée. Il vous faudra donc que vous les ajoutiez.

  • Si vous utilisez la machine familiale, ajoutez 1 cm de marges
  • Si vous utilisez la surjeteuse en 4 fils, ajoutez 0,8 cm de marges
  • Si vous utilisez la surjeteuse en 3 fils, ajoutez 0,6 cm de marges

S’entrainer pour maîtriser les bonnes techniques

Il n’y a pas de secrets, coudre un maillot de bain nécessite de s’entrainer un peu et de se familiariser avec les matières mais aussi avec certaines techniques comme le glaçage, la pose de laminette ou encore la maitrise de la tension. C’est pourquoi, avant même de vous lancer à corps perdu dans votre projet, je vous conseille de bien lire les indications de montage du patron que vous avez choisi et de regarder les tutoriels vidéos qui l’accompagnent. Puis prenez quelques chutes de votre tissu et un peu de laminette, et entrainez vous aux différentes techniques dont vous aurez besoin pour réaliser votre maillot de bain. Diminuez la vitesse de votre machine et surtout prenez votre temps.

Il existe aussi beaucoup de ressources vidéos sur internet qui constituent une bonne base d’entrainement. Vous pouvez par exemple regarder la masterclass Artesane « Comment coudre un maillot de bain ? » qui est très complète et décomplexifie la pose de la laminette. Les 3 tutoriels vidéos de Lise Tailor sur son compte Instagram sont également une mine d’or. Vous y apprendrez le glaçage, l’élastiquage et le rabattage qui sont les 3 techniques de base de la réalisation d’un maillot de bain.

Enfin les livres de Charlotte Jaubert « Apprendre à coudre sa lingerie et ses maillots de bain » et « Lingerie et maillots de bain : 15 modèles pour toutes les morphologies » constituent un vrai accompagnement pour débuter et progresser dans la couture de ses maillots de bain. Je vous les recommande vivement.

Bien entretenir son maillot de bain

Une fois que vous aurez réalisé votre maillot de bain, il est important d’en prendre soin. Je partage donc avec vous 3 règles que j’applique depuis des années et qui me permettent d’avoir des maillots toujours impeccables.

  1. Après chaque baignade, on se rince pour enlever le gros du sel et du chlore.
  2. Après avoir enlevé son maillot de bain, on le lave à la main en le laissant tremper dans une eau tiède avec du savon de Marseille.
  3. On oublie l’essorage et on laisse sécher son maillot à l’air libre, de préférence à l’ombre.

Le Mot de la Fin

Si vous suivez tous ces conseils, il n’y a aucune raison que vous n’arriviez pas à coudre votre premier maillot de bain. N’oubliez pas que c’est en se trompant qu’on apprend. Et une fois que vous serez plus à l’aise, osez la créativité. Mélangez les couleurs, variez les imprimés, modifiez un peu le patron ou ajoutez quelques perles à vos créations. Le maillot de bain se prête vraiment à toutes les fantaisies. Alors lancez vous, entraînez vous et devenez rapidement des pro du maillot de bain.

4 commentaires sur “Mes conseils pour coudre son Premier Maillot de Bain et le Réussir

  1. Merci Audrey pour ton article très détaillé et bien complet! Il a de quoi dédramatisé la couture d’un maillot de bain. J’ai cousu pas mal de maillots de bain pour ma fille quand elle était petite mais jamais pour moi. Je vais y remédier pour la saison 2023. Je me laisserai bien tenter par le modèle de Lise Tailor. J’ai encore quelques mois pour mûrir mon projet.

    J’aime

    1. Très belle idée Elisabeth. Il faut coudre pour soi par moment. C’est important de se faire plaisir. Il y a tellement de modèles de maillot qui existent sur internet mais j’avoue que celui de Lise Tailor est vraiment pas mal car il a un petit côté bikini et il n’y a pas mieux que ses tutos pour apprendre la couture du latex et la pose de la laminette. Je crois qu’elle vend aussi des kits avec tissu et patron ❤️

      J’aime

  2. Chère Audrey, merci beaucoup pour cet article qui est une mine d’or. Je garderai précieusement toutes ces informations et les références que tu nous donnes. Tu as réalisé un travail de recherche très utile.

    J’aime

    1. Je suis super heureuse que cette article te serve. Je me suis dit que ce sujet nécessitait un article bien complet. J’y ai mis du temps mais je pense qu’il y a au moins l’essentiel. Peut être que j’y rajouterai des infos au fil de mes expériences et surtout n’hésitez pas à me faire ton retour une fois que tu auras cousu ton maillot 😘

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s