Robe Violette – Ma garde-robe Bohême Chic

Couture Robe violette

Une robe d’été en plein hiver !!! Cherchez l’erreur. Je dois le reconnaître ce n’est pas la meilleure période de l’année pour poster ce genre d’article. Mais, loin de moi l’idée de vous faire saliver, avec notre voyage de noces mes derniers mois couture ont été très ensoleillés. C’est pourquoi j’ai assez peu de choses à vous montrer par ici, si ce n’est des tenues plutôt estivales dont cette robe Violette tout droit issue du livre « Ma garde robe á coudre Bohême Chic » de Charlène Plaut.

Le Modèle

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais j’avais cousu la version blouse de ce patron 2 fois l’été dernier, l’une en coton et l’autre en crêpe de viscose. C’est pour dire à quel point je suis fan de ce modèle. Et c’est encore plus vrai depuis que j’ai réalisé la version robe. Sa coupe ceintrée et sa jupe demi cercle mettent les formes magnifiquement en valeur. Les manches papillons et le boutonnage lui donnent également un côté très féminin et délicat. C’est définitivement la robe que l’on enfile facilement sans se prendre la tête mais qui a son petit effet Waow. Je ne l’ai pas quitté des vacances que ce soit pour nos soirées sur la plage avec des petites sandales plates ou avec chapeau lors de nos excursions dans les magnifiques citadelles Sri-lankaises. 

Dans son livre, Charlène propose différentes versions de cette robe notamment différentes longueurs mais aussi une option sans manches et une option avec large col volanté. De mon côté, j’ai opté pour la longueur midi avec manches papillons et  sans col. Pour la personnaliser un peu, et parce que nous partions dans un pays chaud, j’ai décidé de redessiner l’encolure pour la décolleter un peu plus. J’ai également créé une légère asymétrie sur le haut de la patte de boutonnage afin de donner à cette robe une touche un tout petit peu plus sophistiquée. 

Le Tissu et les fournitures

Pour le tissu je n’ai pas été cherché bien loin. Comme cela faisait un moment que je souhaitais faire un peu de ménage dans mon stock, j’ai mené ma petite investigation parmi tous les coupons accumulés et jamais utilisés. Au milieu de ce grand bordel, j’ai trouvé cette viscose blanche à motif floral. J’avais déniché ce tissu par hasard chez Ohlssons tyger au printemps dernier. Malheureusement, comme quelques unes de mes reliques, je peinais à lui trouver un patron et une inspiration adéquate. Mais il me semble que c’est désormais chose faite. Je dois dire que j’ai eu de la chance car j’avais exactement 2 mètres de tissus et, après la découpe, il ne me restait que de maigres lambeaux. Comme quoi ce tissu attendait sagement son heure de gloire.

Comme il s’agit d’une viscose relativement fine, elle est aussi très transparente. J’ai donc du la doubler, et pour cela j’ai utilisé 1,5 mètre de viscose écru qui était également bien cachée dans mon stock. J’ai aussi eu besoin d’un peu de mercerie et notamment 15 petits boutons d’1 cm de diamètre, 1 m d’entoilage thermocollant, du fil polyester assorti et une aiguille machine extra Sharp de 70.

J’aime beaucoup cette version en viscose mais je pense que cette robe serait également très belle dans un cupro, un tencel ou encore un lin lavé. De quoi faire encore pas mal d’expériences avec ce patron.

Le Patron

Comme je l’évoquais un peu plus haut, le patron de la robe Violette contient beaucoup d’options qui permettent de personnaliser au maximum votre réalisation. J’ai, pour ma part, opté pour une longueur midi et des manches papillons.

En ce qui concerne l’encolure j’ai fait quelques ajustements stylistiques afin d’avoir une robe un peu plus décolletée et plus adéquate au climat tropical. J’ai ainsi creusé l’encolure d’environ – 6 cm sur le milieu devant, – 2,5 cm aux épaules et – 3 cm au dos. En plaçant ces points sur mon patron, j’ai pu redessiner l’encolure devant et l’encolure dos avec mon pistolet.

Pour donner un peu plus de singularité à cette robe, j‘ai également créé une asymétrie au niveau du haut de la patte de boutonnage. Pour cela il suffit de prendre le buste devant de votre patron et d’incliner légèrement la ligne de milieu devant en prenant la taille pour point de pivot afin de lui donner un certain angle à définir en fonction de l’effet recherché. Attention votre devant droit et gauche seront différents, je vous conseille donc de tracer le patron de chaque des côté séparément et de les couper également séparément.

En dehors de ces modifications stylistiques, je n’ai fait aucune modification de stature. J’ai réalisé la taille 34, qui était celle recommandée sur le tableau des tailles par rapport à mes mensurations, et elle tombe parfaitement bien.

Le patron compte 18 pièces au total :

PièceTissu principalDoublure
Buste devantCouper 2 fois (entoiler la patte de boutonnage)Couper 2 fois (quelques cm en moins sur le milieu devant car pris en sandwich dans la patte de boutonnage)
Buste dosCouper 2 fois sur le pliCouper 2 fois sur le pli
Jupe devantCouper 2 fois Couper 2 fois
Jupe dosCouper 2 fois sur le pliCouper 2 fois sur le pli (plus court que pour le tissu principal)
ManchesCouper 2 fois

Le Montage

Cette robe Violette est assez simple à réaliser et le pas à pas photo du livre la rend accessible au plus grand nombre. Je dirai que c’est le projet idéal pour toutes celles qui ont déjà cousu quelques vêtements simples et qui souhaitent passer au niveau supérieur. Vous apprendrez ainsi à réaliser une patte de boutonnage (un bon entraînement avant d’attaquer la réalisation de chemises) et à poser une doublure. Pour les plus débutantes d’entre vous, sachez que les explications pour la réalisation d’une version non doublée sont aussi disponibles dans le livre. Et pour les plus expertes qui souhaitent encore plus de complexité, vous pouvez opter pour la version avec col volanté qui nécessite un peu plus de minutie.

Afin que vous puissiez juger vous-même du niveau, voici les points techniques que vous rencontrerez lors de l’assemblage de cette robe :

  • Réalisation de pinces.
  • Montage d’une patte de boutonnage.
  • Pose d’un col complexe (en option selon la version choisie).
  • Montage de manches froncées (en option selon la version choisie).
  • Pose d’une doublure (en option selon la version choisie).
  • Réalisation d’un ourlet.

Pour l’ourlet plusieurs options sont possibles. Vous pouvez parfaitement opter pour un ourlet classique en faisant 2 rentrés de 1,5 cm. Pour ma part, j’ai choisi de réaliser un ourlet mouchoir au niveau des manches et un ourlet roulotté à la surjeteuse au niveau du bas. C’est à vous de voir en fonction de votre niveau en couture et de vos goûts. Mais le choix de l’ourlet a forcément un impact sur la longueur de vos pièces, je vous conseille donc de regarder ce que le patron prévoit initialement et d’adapter celui-ci en fonction de la finition choisie. Il est donc préférable de définir le type d’ourlet en amont.

Pour réaliser cette robe j’ai réglé la longueur de point de ma machine à coudre à 2,5 et conservé une tension intermédiaire. De votre côté, n’hésitez pas à faire des tests car ce réglage dépend de votre tissu, de votre fil, de votre aiguille et de votre machine. Petit détail à préciser, la version doublée de Violette est très pratique si vous n’avez pas de surjeteuse. Vous serez alors dispensé de surjeter vos coutures. Pour celles qui n’ont pas de surjeteuse et qui ne souhaitent pas doubler la robe, vous avez deux options: soit le point zigzag, soit les coutures anglaises.

Le Mot de la Fin

J’adore cette robe Violette et je dois dire que je ne suis pas la seule car, lors de ma visite de Kandy, j’ai eu tellement de compléments de la part des Sri Lankaises. Elle est de plus extrêmement pratique quand on visite un pays comme celui-ci où le dress code est de mise. Grâce à sa longueur midi et ses manches papillons, mes épaules et mes jambes étaient couvertes et je n’ai eu aucune remontrance lors des visites de temples où c’est absolument obligatoire, respect oblige! Le boutonnage était également très pratique car je pouvais ainsi ouvrir et fermer cette robe facilement sans pour autant souffrir de la chaleur. 

J’en ai fini avec la première cousette de mon trousseau de voyage de noce, je dois donc vous avertir que d’autres articles hors-saison vont faire leur apparition ici. En attendant je vous souhaite un très bon réveillon du nouvel an et je vous présente tous mes vœux pour la nouvelle année qui arrive.

Affectueusement,

Audrey 

3 commentaires sur “Robe Violette – Ma garde-robe Bohême Chic

  1. Cette robe est vraiment superbe!! Je ne regrette pas d’avoir fait l’acquisition du livre il y a peu. Merci pour tes articles toujours bien détaillés et agréables à lire. Et j’en profite pour te souhaiter une belle et heureuse année 2022.

    J’aime

    1. Merci Elisabeth pour ton commentaire auquel je réponds un peu tardivement. Nous profitons actuellement de nos derniers jours au Sri Lanka. Le retour va être difficile !!! Je te souhaite une très belle journée !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s