Je couds une robe de divas à paillettes pour les fêtes.

Je vous souhaite à tous et à toutes un très Joyeux Noël. Que ce jour soit rempli, pour vous et vos proches, d’amour, de joie et de paix. Je me suis dit qu’après toute cette excitation et les repas de Noël plus que copieux, vous auriez peut être envie d’un moment de calme au salon avec une bonne tasse de thé et un peu de lecture. C’est pourquoi j’ai glissé sous votre sapin l’article sur ma fameuse robe de fête à paillettes que vous êtes beaucoup à attendre. J’espère que vous excuserez ma rédaction plus brouillonne qu’à l’habitude. J’ai écrit ce billet la veille de notre départ au Sri Lanka et j’étais quelque peu prise par le temps. Je vous souhaite néanmoins une très belle lecture.

Le modèle et l’inspiration

Ceux qui me connaissent bien savent que je suis une grande fan de Jazz, Soul et Rythm & Blues. Aretha Franklin, Nina Simone, Withney Houston autant de divas qui m’ont tant inspirés par leur puissance, leurs messages universels, leurs voix mais aussi leurs tenues incroyables et toujours très scintillantes.

Comme Noël est le moment où tous les rêves sont permis, j’ai décidé de succomber à la folie et de réaliser la robe qui me fait rêver depuis l’adolescence. Vous savez cette robe sirène couverte de sequins que toutes les divas ont porté sur scène. Cette seconde peau qui illumine tout sur son passage et qui fait chavirer la majorité d’entre nous.

En plus cette année la soirée de Noël organisée par mon travail avait un thème très glitter qui s’y prêtait parfaitement. J’avais donc, à porté de main, l’occasion parfaite de coudre la robe de mes rêves et je ne comptais pas la laisser passer.

Le tissu

En réalité ce projet s’est imposé à moi lorsque je suis tombée nez à nez avec ce magnifique tissu doré à sequins chez Tygeverket. Il ne m’a pas fallu plus d’une seconde pour que l’image de cette robe vienne à mon esprit.

La base du tissu est une fine maille de polyester sur laquelle sont brodés au point de chaînette des petits sequins de 5 mm de diamètre. Je ne sais pas exactement combien de sequins au cm carré il y a mais je vous confirme que l’effet est assez dense. Par ailleurs c’est un tissu légèrement extensible, il faut donc en tenir compte notamment pour les modèles de patrons près du corps.

Comme je n’avais pas encore défini le patron que j’allais utiliser pour cette robe, j’ai décidé d’en acheter 3 mètres. J’ai également acheté 3 mètres de doublure en mousseline de polyester beige car, comme je vous l’indiquais dans mon article sur la couture des tissus à paillettes, sequins ou perles, ces tissus ne sont pas très agréables à porter à même la peau surtout quand il s’agit d’une robe sirène. Il est donc nécessaire de les doubler avec un tissu fin doux.

Au final j’ai utilisé environ 2,5 mètres de chaque tissu. De manière générale, je vous recommande d’acheter un métrage un peu plus grand que celui indiqué sur votre patron car vos pièces devront être coupées en tenant compte du positionnement des sequins. Et c’est encore plus valable si les ornements du tissu représentent un motif particulier.

Dans mon article sur la couture des tissus à paillettes, sequins ou perles je vous livre aussi tous mes conseils pour bien préparer et coudre ces tissus un peu capricieux et complexes. Pour ce tissu en particulier je n’ai pas enlevé les ornements des marges de couture car les sequins sont relativement fins. J’ai tout de même fait un test avec ma machine à coudre pour contrôler qu’elle entraînait correctement le tissu et qu’elle supportait bien la matière. Pour maximiser mes chances de réussite j’ai utilisé une aiguille jeans Sharp 80/90 et j’ai allongé mon point à 3. Au final tout s’est bien passé et mon aiguille n’a pas cassé une seule fois. J’ai quand même piqué toutes les coutures avec du papier de soie au-dessus et au-dessous de mon tissu pour faciliter l’entraînement.

Pour réaliser cette robe j’ai également eu besoin d’un zip invisible de 40 cm et de fil de polyester idéal pour la couture des tissus à sequins. Pour la couleur du fil j’ai choisi un beige similaire à la couleur du tissu de base. Je vous déconseille fortement d’utiliser un fil doré ou argent, cela vous compliquerait encore plus la tâche avec votre machine à coudre.

Le Patron

Pour cette robe j’ai décidé de réaliser un patron maison à partir de mon buste de base. Je ne pourrais donc pas vous livrer les références exactes du patron utilisé mais je suis certaine que vous pourrez trouver facilement des patrons de robe sirène sur le net. J’ai regardé un peu de mon côté et je peux notamment vous recommander le patron Burda 6068 qui est très similaire à ma robe. Vous pouvez également prendre le patron d’une robe près du corps à manches, le rallonger et y faire des ajustements stylistiques au niveau de l’encolure.

Pour avoir un vrai effet seconde peau, je voulais patronner une robe assez couvrante qui sublime les formes mais dont la structure est assez simple pour ne pas rendre la couture du tissu trop compliquée. C’est pourquoi le patron n’est composé que de 5 pièces (1 devant, 2 dos, 2 manches). J’ai aussi tenté de sublimer les lignes avec un col bateau et un dos légèrement décolleté pour donner un peu d’élégance à cette robe. Pour les pinces j’ai simplifié la chose au maximum en réalisant des pinces qui partent des hanches sur les côtés et qui remontent au niveau de la taille. Cette forme de pince un peu originale permet de mettre les hanches délicatement en valeur et d’harmoniser les lignes du corps. Les 2 pinces devant et les 2 pinces dos obéissent à cette même logique et sont donc quasi identiques.

Comme la robe est doublée entièrement, j’ai réalisé exactement la même robe dans la doublure. J’ai ensuite assemblé les 2 robes par l’encolure endroit contre endroit, j’ai bien cranté l’arrondi de l’encolure et j’ai fixé la doublure à la robe principale au niveau des pinces, des coutures d’épaules et de l’ourlet.

Pour ce type de projet, je ne peux que vous recommander de faire une toile. C’est impératif et absolument indispensable pour toute robe près du corps. Nous sommes toutes différentes et les patrons sont réalisés sur la base de standards. Aussi des ajustements seront nécessaires pour que votre robe soit parfaite.

Le Montage

Le montage de cette robe est relativement facile car les seuls points techniques reposent sur la couture des pinces et du zip invisible. Toute la complexité reposent donc sur le tissu qu’il n’est pas très aisé de manier et assembler. Encore une fois, je vous conseille de lire mon article sur la couture des tissus à paillettes, sequins ou perles. Il vous permettra de bien appréhender et réussir votre assemblage.

Pour les plus débutantes d’entre vous, si vous souhaitez vous lancer dans la réalisation d’une robe sirène à paillettes, n’oubliez pas qu’il existe de très beaux tissus sans sequins et ornements. Vous pouvez par exemple trouver de belles étoffes tissées avec du lurex. Cela vous simplifiera grandement les choses. L’assemblage est ensuite très simple. Il suffit de :

  • Coudre les pinces.
  • Assembler les 2 dos avec le devant par les épaules et les côtés.
  • Coudre les manches.
  • Coudre les pièces de la doublure ou de la parementure ensemble.
  • Assembler la doublure ou la parementure avec la robe principale, par l’encolure.
  • Poser le zip invisible.
  • Fixer la doublure au niveau des pinces et des coutures d’épaules.
  • Faire les ourlets de manche et de bas de robe.

Le Mot de la Fin

Comme certaines d’entre vous le savent je n’ai malheureusement pas pu assister à la soirée de Noël de mon entreprise et je n’ai donc pas eu le plaisir de porter cette robe. Mais je sais qu’un jour l’occasion se présentera et je serai fière de briller avec.

En attendant ce jour, j’avoue être curieuse de savoir qu’elle est la robe de vos rêves et l’inspiration qui se cache derrière. Alors fermez les yeux et imaginez que vous portez cette robe. Puis rouvrez-les et décrivez ce moment en commentaire. J’ai déjà hâte de vous lire… et permettez-moi encore de vous souhaiter un très Joyeux Noël !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s