Sunday Cardigan – Petite Knit

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de mon tout nouveau cardigan chouchou. Et il était temps car à vrai dire j’ai monté les mailles au mois d’août, je l’ai tricoté au mois de septembre et je l’ai porté quasiment tous le mois d’octobre. Alors ne tardons plus et, en ce début de mois de novembre, permettez-moi de vous présenter enfin cette petite merveille qu’est le Sunday Cardigan.

Le Modèle

Le Sunday Cardigan est un modèle phare de Petite Knit. Vous savez c’est cette créatrice de patrons que j’adore. Cette scandinave qui est derrière ma Cumulus Blouse et dont j’aimerai tricoté tous les patrons. Il y a bien sûr le Balloon Sweater, le Stockholm Sweater ou encore le No Frills Sweater. Autant de modèles qui me font de l’oeil et me font regretter de ne pas être née avec 2 mains en plus.

Mais chaque chose en son temps et revenons à notre Sunday Cardigan. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un cardigan. Un cardigan en jersey dont l’empiècement est tricoté en côtes et mis en forme par un jeu d’augmentation original. Une fois le tricot fini, l’empiècement laisse ainsi apparaître un joli motif qui me fait penser aux rayons du soleil. De quoi combler la fille du sud que je suis. Ajoutons à cela le détail des manches bouffantes et cette patte de boutonnage sans boutons qui donne un aspect petite veste d’hiver. Il n’en faut pas plus pour que mes yeux pétillent !

Pour ce modèle il existe deux versions du patron. Une version originale avec boutons sur la patte de boutonnage qui se tricote en laine de type Bulky. Et une version Mohair qui se tricote avec 3 fils de Mohair. Vous ne serez pas étonné si je vous dit que j’ai opté pour cette deuxième version. « Qui dit addict un jour au mohair, dit addict toujours ! ». Je ne sais pas qui a inventé ce dicton mais on dirait qu’il a été écrit pour moi. Et pour celles qui préfèreraient les pulls aux cardigans, il existe également une version Sweater qui reprend le même jeu d’empiècement solaire.

La Laine

Pour la version Mohair, Petite Knit nous demande de tricoter avec 3 fils de mohair ensemble. Elle recommande notamment les laines suivantes :

Avec ces laines, elle obtient un échantillon tricoté en 7 de 14 mailles * 18 rangs.

C’est là que mon esprit complexe et contradictoire est venu s’immiscer. Comme s’il n’y avait pas suffisamment de pelotes en Mohair, et malgré ma grande passion pour cette laine, j’ai craqué littéralement pour une laine bien différente du mohair : la Alpaca Silver de Concept by Katia. Une laine en Alpaca douce comme un nuage et qui contient un petit fil de lurex argenté. Je n’ai vraiment pas pu résisté. Mais voilà… ses caractéristiques sont très éloignées de celles recommandées :

  • métrage : 25g = 120 m
  • échantillon : 19 mailles * 28 rangs en aiguille de 4/4,5

Autant vous dire qu’on partait de loin. Mais têtu comme je suis, j’ai décidé d’acheter quelques pelotes de coloris rose clair en espérant que ça passe et que je trouve le moyen de faire mon Sunday cardigan dans cette laine. Je dois avoir une très bonne étoile sur la tête car en tricotant cette laine en un seul fil et avec des aiguilles de 7… eh bien comme par magie, j’ai obtenu un échantillon de 14 mailles * 28 rangs. Si ce n’est pas de la chance alors vous me direz quel phénomène paranormal a oeuvré dans ce sens ?!

Si la magie a opéré sur le choix de la laine, c’est une autre paire de manches quand il s’agit de déterminer le nombre de pelotes dont j’avais besoin. Je ne sais vraiment pas comment j’ai fait mes calculs mais en gros j’ai acheté 2 fois la quantité nécessaire. Mon papa, pro des maths, serait certainement très agacé de voir que sa progéniture s’est plantée royalement à la règle de trois.

Voici un peu le détail du calcul à faire. Je sais qu’une pelote du fil recommandé par Petite Knit contient 210 m de laines pour 25g. Je prends donc la quantité de fil nécessaire globale en gramme et j’applique une règle de trois pour obtenir le métrage total nécessaire dans le fil de mohair recommandé. Par exemple, pour la taille XS que j’ai tricoté j’ai besoin de 200g de Mohair ce qui me donne 200*210/25 = 1680 mètres.

Comme il est dit de tricoter avec 3 fils de mohair ensembles mais que mon échantillon avec la laine Alpaca n’est tricoté qu’avec 1 seul fil, je divise ce métrage par 3 (1680/3 =560 mètres). Grâce à ce calcul, je peux déterminer que j’ai besoin de 560 mètres de laine Alpaca pour faire mon Sunday Cardigan en XS. Comme une pelote contient 120 mètres, il me faut environ 5 pelotes. Ce qui est assez cohérent avec la quantité dont j’ai eu besoin. J’ai utilisé 3,5 pelotes pour le corps et 1 pelote par manche en sachant que je n’ai pas utilisé beaucoup de laines de la sixième pelote et que j’ai raccourci un peu les manches pour avoir un effet manches 3/4.

Le côté tragique de la chose c’est qu’il me reste 6 pelotes au total. En d’autres termes de quoi me refaire un Sunday Cardigan !!!!!

Tour de PoitrineTailleMohair (g)Mohair (m)Alpaca Silver (g)Alpaca Silver (m)
80 – 85 cmXS200 g1680 m560 m5
85 – 90 cmS225 g1890 m630 m6
90 – 95 cmM250 g2100 m700 m6
95 – 100 cmL250 g2100 m700 m6
100 – 110 cmXL275 g2310770 m7
110 – 120 cmXXL275 g2310770 m7

Pour ce qui est des aiguilles, comme mon échantillon était bon, j’ai utilisé les aiguilles recommandées à savoir :

  • des aiguilles circulaires de 7 pour le corps et les manches,
  • des aiguilles circulaires de 6 pour les côtes de l’encolure, du bas de manche et du bas du corps.

J’ai principalement utilisé un câble de 80 cm que ce soit pour le corps et les manches. Petite Knit propose de tricoter les manches avec des aiguilles double-pointes mais j’ai préféré opter pour la technique du Magic Loop.

À côté de cela, j’ai eu besoin de marqueurs et de deux arrêtes mailles. Mes marqueurs Alice aux Pays des Merveilles proviennent de la boutique Etsy « Le repère des tricopines« . Je les adore et ne cesse de les recommander tellement ils illuminent mes moments tricots.

Le Montage

Le Sunday Cardigan est vraiment facile à tricoter. On peut parfaitement se lancer dans ce projet avec un niveau de tricot intermédiaire. Il faut simplement savoir tricoter des côtes et être suffisamment concentré pour réaliser les augmentations au bon moment.

Il se tricote en Top-Down c’est à dire de haut en bas. On commence par tricoter la bande d’encolure en côte 1/1 et en aller-retour avec les aiguilles de 6. Après quelques centimètres on passe en aiguilles de 7 et on divise le tricot en 3 parties:

  • La première et la troisième partie sont constituées chacune de 7 mailles et devront être tricotées en côte 1/1 tout au long du tricot. Elles vont constituer les pattes qui bordent l’ouverture du gilet.
  • La deuxième partie est constituée de toutes les autres mailles et c’est sur cette partie que l’on va faire un jeu d’augmentations perlées pour augmenter progressivement la taille des côtes et former l’empiècement solaire. On va donc passer de côtes 1/1 au début du tricot à des côtes 4/4 à la fin de l’empiècement.

Une fois l’empiècement fini, on divise à nouveau le tricot pour obtenir 7 parties :

  • Les 7 mailles de la bande d’ouverture gauche qui continuent d’être tricotées en côtes.
  • Les mailles du devant gauche qui devront être tricotées en jersey jusqu’en bas du tricot.
  • Les mailles de la manche gauche que l’on met sur un arrête maille et que l’on tricotera plus tard en jersey Magic Loop.
  • Les mailles du dos qui devront être tricotées en jersey jusqu’en bas du tricot.
  • Les mailles de la manche droite que l’on met sur un arrête maille et que l’on tricotera plus tard en jersey Magic Loop.
  • Les mailles du devant droit qui devront être tricotées en jersey jusqu’en bas du tricot.
  • Les 7 mailles de la bande d’ouverture droite qui continuent d’être tricotées en côtes.

Après cette division, on ne s’occupe plus des mailles de manche, on tricote juste en aller-retour les 2 bandes de 7 mailles en côtes et les mailles du devant gauche, du dos et du devant droit en jersey. Toujours en aiguilles de 7. Quand le corps est quasiment fini on passe en aiguilles de 6 et on tricote des côtes 1/1 en aller-retour sur quelques centimètres.

Pour finir on reprend les mailles de manches, on relève quelques mailles du corps pour le dessous de bras et on tricote en jersey en rond avec la méthode du Magic Loop et avec les aiguilles de 7. Une fois arrivé presque à la longueur finale, on repasse sur les aiguilles de 6 et on tricote des côtes 1/1.

J’ai vraiment adoré tricoter ce cardigan notamment parce que le jeu de côtes de l’empiècement rythme énormément le travail mais aussi parce que sa construction ne nécessite aucune couture. De plus, en tricotant de manière très épisodique, j’ai trouvé qu’il était assez rapide à réaliser. Je ne peux donc que vous le conseiller.

Le Mot de la Fin

Tout ceci étant dit, il me reste tout de même 6 pelotes de cette laine dont je ne sais absolument pas quoi faire. J’ai bien pensé à me faire une paire de chaussettes douillettes pour mes petons glacés devant la télé mais avec toute cette laine, je pense que je peux facilement faire la panoplie complète gant/écharpe/bonnet. Alors je fais appel à ma merveilleuse communauté inspirante. Vous avez des idées ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s