J’APPRENDS À COUDRE LEÇON #2 : Bien préparer ses projets couture

Bienvenu dans cette deuxième leçon dédiée à l’apprentissage de la couture. Aujourd’hui nous allons aborder toutes les étapes qui sont nécessaires pour bien préparer son projet couture de la découverte du patron jusqu’au moment fatidique du montage. 

Comme pour la première leçon, j’ai divisé l’apprentissage en 3 parties :

  • La vidéo qui vous permet d’apprendre de manière intuitive.
  • Les notes de cours qui reprennent et complètent les propos évoqués dans la vidéo.
  • La fiche à télécharger que vous pouvez imprimer et conserver à porter de main.

La Vidéo

Les Notes de la Leçon

LE PATRON

Ce qu’il faut savoir c’est que tous patrons sont quasiment structurés de la même manière et en 3 parties :

  • des indications préliminaires,
  • les instructions de montage,
  • la planche à patron.

Parfois, dans certains patrons, vous retrouverez un petit cahier technique avec des détails plus poussés sur le montage et éventuellement des indications pour adapter le patron à votre morphologie. Mais les 3 parties principales restent celles que je viens d’évoquer.  

Quand on débute un projet en couture, il faut toujours commencer par prendre connaissance de son patron c’est à dire le lire et éventuellement surligner les informations importantes notamment si vous utilisez un patron PDF. Grâce à cette lecture, vous allez mieux appréhender les différentes étapes pour mieux les anticiper et prendre connaissance des éventuelles difficultés techniques. 

Détaillons un peu les 3 parties principales du patron.

Les indications préliminaires (sur la vidéo à 2:21 min)

Dans les indications préliminaires on va retrouver le cadre général du patron. C’est à dire toutes les informations autres que les indications techniques de montage. On peut donc y trouver : 

  • Un bref descriptif du modèle
  • L’étendu des tailles proposées.
  • Le niveau requis pour réaliser ce projet.
  • Un dessin technique en 2D qui présente la forme du modèle ainsi que ses détails techniques. Sur ce dessin seront par exemple dessinés, les pinces, les poches, le zip, le col … Y seront donc représentés tous les détails qui caractérisent le modèle.
  • Un tableau des tailles qui va vous permettre de définir quelle taille réaliser.
  • La liste du matériel et des fournitures dont vous aurez besoin. Petit conseil : notez cette liste sur une note de votre téléphone ou prenez là en photo, elle vous permettra de ne rien oublier lorsque vous faites vos achats. 
  • Des éléments pour bien choisir son tissu.
  • Un schémas de placement des pièces sur le tissu.
  • Les informations sur les marges de couture notamment le nombre de cm prévu. On vous précisera également si elles sont incluses dans la planche à patron fournie ou si elles doivent être rajoutées.
  • Enfin, si vous utilisez un patron PDF, vous pourrez y trouver des indications sur l’impression du patron. Car il vous faudra respecter certaines règles de paramétrage de votre imprimante pour imprimer le patron aux bonnes dimensions. À défaut, vous risquez de vous retrouver avec un vêtement trop petit si, par exemple, vous avez imprimé en 75% au lieu de 100%.

Les instructions de montage (sur la vidéo à 5:14 min)

Elles varient selon les marques de patron. Aujourd’hui, pour la majorité des patrons de couture du marché on retrouve un pas à pas détaillé avec des photos ou des schémas relativement précis pour chacune des étapes de montage. Certains patrons vous proposeront en plus des tutoriels vidéos qui vous guident pas à pas tout au long du projet c’est le cas des marques Apolline Patterns, Maison Fauve ou encore Make My Lemonade.

D’autres, en revanche, ont des instructions beaucoup plus sommaires. C’est le cas notamment de très anciennes marques de patron ou des magazines Burda. Bien qu’ils se soient améliorés ces dernières années, je ne les recommande pas spécialement aux débutants en couture.  Mais c’est vraiment personnel et c’est à vous de voir le niveau de détail qui vous convient. 

La planche à patron (sur la vidéo à 7:00 min)

En ce qui concerne la planche à patron il en existe 3 types : 

  • On a tout d’abord la planche à patron des patrons pochettes. Ici, la planche est déjà imprimée et elle ne contient qu’un seul modèle. Les pièces sont donc clairement positionnées les unes à côté des autres sans se chevaucher. Ici c’est au choix. Soit vous ne souhaitez pas réutiliser le patron et vous coupez directement dans la planche sur la ligne qui correspond à votre taille. Soit vous souhaitez le réutiliser ou le conserver intact, et vous devrez décalquer à l’aide d’un papier de soie chacune des pièces sur la ligne dédiée à votre taille. Il vous faudra aussi veiller à bien décalquer toutes les petites indications importantes du patron comme les crans, le positionnement des pinces, la ligne de droit fil… Vous devrez, par ailleurs, ajouter les marges de couture si le patron ne les inclut pas. Enfin je vous recommande de bien noter sur chaque pièce décalquée : le nom du patron, le nom de la pièce, la taille réalisée, les indications de coupe et si les marges de couture sont incluses. 
  • Le deuxième type de planche à patron, c’est la planche que l’on retrouve dans les livres ou les magazines. La particularité de cette planche c’est qu’elle contient plusieurs modèles et, comme il n’y a pas suffisamment de place pour contenir toutes les pièces, les pièces vont se chevaucher les unes sur les autre. (Généralement vous verrez que chaque modèle sera représenté par une couleur). Avec ce type de planche, vous n’avez pas trop le choix: il va falloir décalquer les pièces du modèle que vous souhaitez réaliser et, pour qu’elles soient plus facile à repérer, je vous conseille de surligner les lignes que vous devez décalquer. Comme précédemment, vous ajouterez les marges de couture si besoin, les crans, le droit fil ainsi que toute les informations de la pièce décalquée. 
  • Le troisième type de planche à patron c’est la planche que l’on trouve dans les fichiers numériques PDF . L’inconvénient principal de cette planche c’est qu’il faut l’imprimer au bon format et assembler les différentes feuilles ensemble pour former une planche. Mais une fois imprimée et assemblée vous allez pouvoir directement couper dans la planche sans avoir à décalquer et à reporter les crans, les pinces, la ligne de droit de fil… Toutes les informations sont déjà reportées. De plus, généralement les patrons PDF incluent les marges de couture. Il vous faut vérifier mais généralement c’est le cas. 

Imprimer une planche à patron numérique

Pour imprimer une planche à patron PDF, il va falloir que vous ouvriez votre fichier et que vous cliquiez sur « imprimer ». Jusque là pas de difficulté. Une fois que le module d’impression sera ouvert sur votre écran, il va falloir faire attention à 3 choses : 

  • la première chose c’est d’imprimer en RECTO uniquement. Sinon vous risquez d’avoir un problème avec des pièces à la fois sur le recto et le verso de votre feuille. 
  • la deuxième chose c’est qu’il vous faudra imprimer en 100% pour bien respecter l’échelle de la modéliste et la grille de taille. 
  • La troisième chose c’est la couleur. Vous devrez regarder dans votre fichier si les différentes tailles sont représentées par des lignes de formes différentes ou uniquement de couleurs différentes car dans ce deuxième cas il vous faudra imprimer en couleur pour bien repérer la ligne qui correspond à votre taille. Si les différentes tailles sont représentées par les lignes de formes différentes, nul intérêt d’imprimer en couleur, vous pourrez ainsi économiser un peu d’encre.

Enfin pour faire un test, je vous conseille d’imprimer d’abord uniquement la première feuille de la planche à patron. Vous pourrez ainsi contrôler que le patron est imprimé à la bonne échelle. Pour se faire, vous allez repérer le carré témoin. Vous devrez mesurer ce carré et contrôler qu’il est aux dimensions demandées par la créatrice du patron. Une fois que le contrôle est bon, vous pouvez imprimer toutes les feuilles et suivre le schémas de la créatrice pour scotcher les feuille ensemble. Et à la fin, vous obtenez une planche à patron. 

Déterminer la taille à réaliser (sur la vidéo à 14:21 min)

Pour savoir quelle taille réaliser, il faut que vous preniez le tableau des tailles et que vous y reportiez vos mensurations. Pour chaque mensuration, vous allez surligner dans le tableau des tailles, la mensuration qui est la plus proche de la votre. Ensuite vous allez sélectionner la taille qui contient le plus de mensurations surlignées c’est à dire de mensurations proche de vos mesures.

Si pour l’une des mensurations, vous êtes pile entre deux tailles, je vous conseille de sélectionner la taille la plus grande. Vous ajusterez ensuite votre patron en diminuant du nombre de centimètre nécessaire à l’endroit concerné et vous redessinerez un peu la courbe du vêtement. Mais, chaque chose en son temps, nous verrons les ajustements de patron dans une prochaine leçon.

Petite précision : Si vous faites un pantalon ou une jupe, concentrez vous sur les mensurations de bas du corps (le tour de hanche, le tour de bassin, le tour de taille…). Si vous réalisez un top ou une veste, concentrez vous sur les mensurations de haut du corps (le tour de poitrine, le tour de taille, le tour de bras, le tour de hanche…).

Je vous conseille de toujours faire une toile pour valider votre patron. Une toile c’est une version prototypée du vêtement que vous souhaitez réaliser. Dans cette version, on va monter le vêtement dans son ensemble mais on ne réalise pas les détails qui ont peu d’impact sur la coupe du vêtement. Par exemple on va coudre les pinces car elles permettent d’ajuster le vêtement mais on ne va pas réaliser le col ou les poches car ils n’ont aucun impact sur la coupe et la taille du vêtement. On fait généralement la toile dans un tissu assez proche du tissu final mais beaucoup moins cher. Elle va nous permettre de valider ou d’ajuster le patron découpé. Ainsi on ne gaspille pas le tissu final.

LE TISSU

La préparation du tissu et le positionnement des pièces sur le tissu (sur la vidéo à 18:23 min)

Avant de couper son tissu, il est essentiel de le décatir car les tissus ont tendance à rétrécir au premier lavage. Du coup pour ne pas risquer de coudre un vêtement qui rétrécierait par la suite, on va impérativement le laver et le repasser avant la couture. Une fois que le tissu est lavé et repassé, on va regarder le plan de montage proposé par le créateur ainsi que la quantité de chaque pièces à découper.

  • Certaines pièces devront être découpées en double. Pour ces pièces, inutile des les découper en deux temps. Vous pouvez couper les 2 pièces en même temps. Vous allez tout simplement plier votre tissu en deux, positionner le patron de votre pièce et couper dans les 2 épaisseurs. Vous obtiendrez alors 2 pièces. C’est le cas généralement des manches, des jambes de pantalon ou des poches.
  • Certaines pièces devront être découpées sur le pli du tissu. Tout simplement parce que ces pièces obéissent à une certaine symétrie. En effet, si on y réfléchit bien, le côté droit de notre corps est symétrique au côté gauche. Ainsi au lieu de représenter la pièce en entier, le créateur n’a représenté que la moitié (le côté gauche ou le côté droit). Du coup, si vous pliez votre tissu en deux, que vous positionnez votre pièce sur le pli du tissu et que vous coupez autour, en dépliant votre tissu vous obtiendrez la pièce complète avec le côté gauche et le côté droit. C’est le cas généralement des devant et dos d’une blouse, d’une robe, d’une jupe, d’un manteau. Attention si vous coupez une pièce sur le pli du tissu, vous n’obtenez qu’un seul exemplaire de la pièce puisque le patron ne représenté que la moitié de la pièce. S’il vous faut 2 exemplaires de cette pièce, vous devrez renouveler l’opération.
  • Certaines pièces ne devront être découpées qu’une fois. Dans ce cas vous les découperez dans une seule épaisseur de tissu.

Je vous conseille donc de d’abord plier votre tissu en deux et de couper toutes les pièces qui doivent être découpées sur le pli ou en double. Puis, vous déplierez votre tissu et découperez les pièces qui doivent être découpées une seule fois.

La notion de Droit Fil

Quand on pli son tissu, on va toujours le plier dans le sens du droit fil et avec l’envers à l’extérieur. Je vous propose ici un schémas explicatif de ce qu’est le droit fil afin que vous puissiez mieux comprendre cette notion délicate mais pourtant si importante en couture.

Pour bien plier votre tissus je vous conseille de positionner des épingles le long de la lisière et de repasser pour bien marquer le pli. 

Une fois le tissu plié correctement on va le poser à plat proprement sur sa table et on va positionner nos pièces en tenant compte du schémas de positionnement des pièces et du droit fil (voir schémas ci-dessous). C’est très important ! Si vous ne coupez pas vos pièces dans le sens du droit fil, votre vêtement va se déformer dans le temps ou même dès la couture. Du coup on va prendre soin de bien respecter ce droit fil. 

II m’arrive parfois que, sur certains patrons, le plan de montage ne soit pas optimal et que je puisse économiser un peu de tissu en disposant mes pièces différemment tout en respectant le sens du droit fil. Du coup, n’hésitez pas à vérifier et repositionner vos pièce si besoin. 

Une fois les pièces positionnées sur le tissu, on va les épingler. Lorsque j’épingle, mon épingle est toujours parallèle au bord de mon patron. J’espace mes épingles de 10 à 20 cm c’est suffisant.

Tracer le patron sur le tissu (sur la vidéo : 24:37 min)

Une fois qu’on a épinglé le patron au tissu, moi j’aime bien tracer le contour de la pièce avec une craie ou un stylo effaçable. Petit rappel de la dernière leçon, on fait un petit test sur le coin du tissu, pour être certain qu’on ne va pas endommager le tissu avec le stylo. 

Si les marges des couture sont incluses, on va juste tracer le contour. On s’applique, on hésite pas à utiliser une règle. 

Si les marges de couture ne sont pas incluses ou que l’on ne les a pas ajouté au moment du décalquage du patron, dans ces cas là, on va les rajouter en traçant des lignes parallèles à 1 cm du bord du patron. Je dis 1 cm mais c’est en fonction de la marge qui est annoncé dans les instructions ou de ce que vous souhaitez mettre comme marge de couture. 

Pour que vous ne vous emmêliez pas trop les pinceaux. Vous avez la ligne de coupe et la ligne de couture. La ligne de coupe c’est celle sur laquelle on coupe le tissu et la ligne de couture, c’est la ligne sur laquelle vous allez coudre. L’espace entre les deux lignes représente la marge de couture. Pour les plus débutantes, je vous conseille, en plus de la ligne de coupe, de tracer sur le tissu la ligne de couture, cela vous guidera sous la machine à coudre.

Couper le tissu

Avec la paire de ciseaux dédiée à la découpe du tissu, vous allez couper sur la ligne de coupe. Pour ma part je coupe toujours en premier les pièces qui sont les plus éloignées du pli du tissu. Ça permet de garder une stabilité du tissu tout au long de la découpe et je coupe en dernier les pièces situées sur le pli. 

Ajouter les crans et les détails du patron sur le tissu

Une fois que toutes vos pièces sont découpées, ne détachez pas tout de suite votre patron du tissu. En effet, il va vous falloir reporter sur le tissu les crans indiqués sur votre patron, soit en coupant sur quelques millimètres à l’endroit des crans (attention à ne pas découper la ligne de couture), soit en les marquant avec votre stylo effaçable. 

Pour ce qui est du marquage des pinces ou des points situés à l’intérieur des pièces, je vous conseille de prendre une petite aiguille et un fil et de piquer à l’endroit du point à marquer. Transpercez le patron ainsi que le tissu et ressortez l’aiguille de l’autre côté. Votre point sera ainsi marqué sur les 2 épaisseurs du tissu. 

Si votre modèle contient beaucoup de pièces, vous pouvez aussi épingler sur le tissu de chaque pièce une petite étiquette avec le nom de la pièce pour ne pas vous y perdre. 

Une fois que vous avez fini cette étape, vous êtes prêt à passer au montage. 

La Fiche Récapitulative

J’espère que cette leçon vous aura plu et qu’elle vous permettra de bien démarrer tous vos projets couture. N’hésitez pas à laisser en commentaire vos questions ou vos petites astuces. J’y répondrai avec grand plaisir. Je vous souhaite de très belles aventures couturesques et vous embrasse fort.

NB: Dans la vidéo, pour vous expliquer je prends appui sur le patron de la jupe Fatale Sister de Vanessa Pouzet. Vous pouvez retrouver ce patron juste ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s