TISSUS / LES DIFFERENTS TYPES DE TISSAGES

Quand j’ai commencé la couture, j’étais surprise de voir que des tissus de même composition pouvaient avoir des aspects totalement différents. J’ai alors découvert que tout tient à la qualité du fil employé, à son épaisseur, à sa tension, au nombre de fils par centimètre carré mais aussi à la façon dont le fil est tissé. Et c’est de tissage que nous allons parler aujourd’hui car, pour bien appréhender la couture, il est essentiel de connaître quelques petites choses sur la création des tissus. 

Qu’est ce que le Tissage ?

Si vous regardez un peu plus en détail un échantillon de tissu, vous constaterez qu’il est composé de plusieurs fils croisés entre eux. C’est en effet une multitude de croisement de fils qui vont former la matière et nous donner un morceau de tissu. Jusque là c’est plutôt simple mais il faut savoir qu’il existe en réalité 2 types d’étoffes en fonction de la façon dont on va travailler le fil.

  • Si les fils se croisent verticalement et horizontalement, on parlera alors d’étoffe tissée ou Tissus Chaîne et Trame. En effet, ces étoffes sont composées de plusieurs fils horizontaux et verticaux qui se croisent.
  • Si en revanche, vous observez un enchainement de boucles, alors vous êtes face à une étoffe non tissée mais tricotée aussi appelée Maille. La Maille est en général composée d’un fil que l’on va tricoter tout au long du travail sans changer de fil (ou simplement lorsqu’il faut changer de bobine).
    La principale différence entre les tissus Chaîne et Trame est la maille réside dans l’élasticité. Les Mailles sont en effet par nature extensibles, alors que les étoffes tissées le sont beaucoup moins voire pas du tout. Nous nous intéresserons ici aux étoffes tissées que l’on crée à partir d’un métier à Tisser. 

Le Métier à Tisser

Même s’il a beaucoup évolué avec le temps, le principe du métier à tisser est le même depuis des siècles. 
Les tout premiers métiers à tisser étaient manuels. Il s’agissait d’un cadre de bois sur lequel étaient tendues les fils de Chaîne dans le sens de la longueur, puis on venait manuellement à l’aide d’une navette passer le fil de trame de manière perpendiculaire en-dessous et au-dessus du fil de chaîne. La tension du fil permettait d’obtenir des tissages plus ou moins serrés. Et les combinaisons de croisés permettaient d’obtenir des aspects différents du tissus. 


Avec la révolution industrielle, on a vu arriver les premiers métiers à tisser mécaniques avec notamment l’arrivée de la navette volante qui a augmenté la vitesse de tissage et le nombre de fils tissés en même temps. L’énergie Hydraulique, qui utilisait l’eau des rivières, a également participé à intensifier le rythme des machines et donc la production. C’est ainsi que beaucoup d’usines textile se sont installées proche de points d’eau. Puis l’énergie hydraulique a été remplacée par la machine à vapeur ce qui a permis de rapprocher les usines des grandes villes où étaient située une grande partie de la main d’oeuvre ouvrière. 


Aujourd’hui les métiers à tisser, nécessitent de moins en moins d’intervention humaine et intègrent les nouvelles technologies. Ce qui permet de produire toujours plus et de garantir un certain niveau de qualité constant comme le prouve l’usine de la maison de linge « Garnier Thiebaut » dont la production est faite dans les Vosges à l’aide de métiers à tisser haut de gamme.


L’ Armure

L’Armure c’est un peu le patron du tissus. C’est plus précisément le mode d’entrecroisement des fils de chaîne et des fils de trame. Comme vous pouvez le constater sur le schémas ci-dessous les fils de chaînes (en rose) sont positionnés à l’horizontale. Le fil de trame (en gris) va, ainsi, voyager à l’horizontale en passant alternativement au-dessous et au-dessus des fils de chaîne. Le fil de chaîne est donc parallèle au droit fil et à la lisière du tissu. Ce sont les fils de trame qui vont former la lisière du tissu puisque c’est à cet endroit que le fil de trame va tourner.

Il faut savoir qu’en général le tissu est toujours beaucoup plus extensible dans le sens de la trame que de la chaîne.


Il existe principalement 3 types d’armure qui contiennent elles-mêmes plusieurs variations ou combinaisons.
Ainsi pour créer un tissu, on va définir l’armure, la combinaison mais aussi le fil utilisé, l’épaisseur du fil de trame et du fil de chaîne, leur tension… Autant de variable qui vont faire naître autant de types de tissus que l’on connaît. 

Les différents types d’armure 

  • La Toile et Toile Double

C’est la plus ancienne mais aussi la plus simple des armures. Pour la toile, on passe le fil de trame alternativement au-dessus et au-dessous du fil de chaîne de façon très régulière. L’envers du tissus est ainsi identique à l’endroit. (voir schémas ci-dessous)

Plusieurs variations sont possibles et on peut donc avoir une armure de toile simple, double ou triple. Dans ce cas on va, de manière régulière, passer le fil de Trame sous 2 ou 3 fils de Chaîne puis sur 2 ou 3 fils de Chaîne et ainsi de suite en alternant à tous les rangs. (vois schémas ci-dessous)

Quelques exemples de Toiles : Baptiste de coton, Flanelle, Madras, Vichy, Popeline de coton, Percale, Taffetas, Mousseline.

  • Le Sergé

L’ armure du Sergé est un peu différente de l’armure Toile car le tissus laisse apparaitre des lignes obliques. En effet le fil de trame va passer sous 1,2 ou 3 fils de chaîne en alternance comme pour la toile. Sauf qu’à chaque ligne on va décaler le tissage vers la droite ou la gauche afin de créer des motifs en diagonale.

Les tissus à armure Sergé ont donc un endroit et un envers que l’on distingue assez facilement notamment lorsque le fil de Chaîne et de Trame sont de couleurs différentes. Ainsi l’envers peut être plus clair ou plus foncé que l’endroit.

L’avantage de l’armure Sergé c’est que de multitudes de combinaisons sont possibles en variant le nombre de fils de Chaîne chevauchés. Ainsi on peut obtenir tous les tissus à chevrons, pied de poules, Tweed, Jean, Gabardine…. Vous l’aurez deviné ce sont des tissus généralement plus rigides que les toiles mais moins froissables et beaucoup plus doux. En effet, comme il y a moins de croisement entre le fil de Chaîne et le fil de Trame, l’armure est donc beaucoup plus souple.

  • Le Satin

Dans l’armure de satin le fil de Trame va chevaucher 3, 4 ou plus de fils de Chaîne avant de passer sous un fil de Chaîne et de revenir chevaucher plusieurs fils de Chaîne. C’est ce qui rend ce tissu si souple et doux mais aussi très fragile. C’est aussi ce qui donne la brillance du satin sur l’endroit et l’aspect mate sur l’envers.

Pour tisser une armure de satin on utilise peu souvent le coton et on y préfère la soie qui est un fil plus noble dont on pourra révéler toute la beauté.

Aller plus loin

Vous l’aurez compris ces 3 types d’armure permettent une grand nombre de combinaisons qui donneront naissance à autant de variétés de tissus différents en fonction de l’armure, du fil utilisé, de la tension…. Mais pour aller encore plus loin, il existe un autre type de métier à tisser : le métier Jacquard. Grâce à celui-ci on va pouvoir gérer plus précisément les fils de Chaîne et de Trame et créer de somptueux motifs presque « gravés » dans le tissus. Le motif est ainsi tissé et non teint ce qui donne de magnifiques tissus souvent assez onéreux mais dont les motifs résistent au temps et sont presque des oeuvres d’art.

4 commentaires sur “TISSUS / LES DIFFERENTS TYPES DE TISSAGES

  1. Ton article est captivant, avec de belles illustrations, pour les curieuses…J’étais persuadée que le sergé, que j’aime beaucoup, était réversible!

    J'aime

    1. Coucou Jalyla, merci pour ton commentaire. Figures toi que quand j’ai écrit l’article je me suis fait la même réflection sur le Sergé. Et en fait il a un sens mais il est vrai que l’envers est aussi joli que l’endroit. Du coup je suis certaine que tu peux aussi l’utiliser sur l’envers si tu le souhaites. Le créativité ne doit pas avoir de limite ! 😀

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s