ENSEMBLE LINGERIE BANDEAU LA VOYAGEUSE (CHARLOTTE JAUBERT) + CULOTTE HAUTE CARESSE (ETOFFE MALICIEUSE)

Il y a presque 2 ans je me suis lancée un défi : coudre toute ma garde robe. A bas les boutiques et les virées shopping …. ou du moins presque car quelques jokers s’imposaient. Même si je me débrouille bien en couture, je ne me sentais pas encore d’attaque pour la lingerie en dentelle et les leggings de sport.

Mais alors que mon défi fut relevé et même prolongé, les livres de Charlotte Jaubert sont venus croiser ma route. Avec eux l’espoir de pouvoir enfin avoir une garde-robe 100% maison y compris dans mon bac à culotte. Après quelques mois à courir après le temps et à ignorer ces livres timidement posés sur l’étagère, je trouve enfin le courage de me lancer dans cette nouvelle aventure couturesque. Une aventure qui commence sagement avec la création d’un bandeau et d’une culotte taille haute.

Les Modèles

Pour démarrer dans mon apprentissage de la lingerie, je voulais trouver des modèles simples et abordables. Mais aussi obéir à mes goûts en terme de lingerie.

C’est là qu’un petit point s’impose : « Qu’est ce que j’aime en matière de Lingerie ? » Tout d’abord il faut s’avoir que la lingerie j’adore ça et j’ai toujours aimé ça. Dans mes tiroirs, on trouve toutes les formes et toutes les matières : push-up, triangle, soutien-gorge avec ou sans armature, body, culotte haute, string, tanga, dentelle, lycra…. Et pourtant avec le temps, je me rends bien compte que par confort je porte toujours les mêmes ensembles. Du coup avant de choisir les modèles qui vont côtoyer ma machine à coudre, il a bien fallu que je fouille dans mes tiroirs. Et après quelques heures à essayer tous les modèles, je sais enfin ce que je veux et ce que je ne veux plus.

Côté Haut. J’opte sans hésitation pour les triangles, les bodys ou les sans armatures et sans coussinets. En gros j’aime que ma poitrine soit libre et non compressée. Et pour être honnête, 70% du temps, je ne porte pas de soutien-gorge. J’imagine votre tête en train de lire ces lignes. Et j’entends déjà vos réactions « ta poitrine va tomber,…. ». Avec ce que j’ai, je peux vous dire que ce n’est pas prêt de tomber et honnêtement ras le bol des conventions qui veulent que les femmes entassent leur poitrine dans je ne sais quel sarcophage même si elles n’en ont pas forcément besoin. Alors bien-sûr parfois j’aime habiller ma poitrine dans un jolie triangle ou sous un body en dentelle mais c’est toujours des formes et des matières légères. J’ai besoin de respirer !

Côté Bas. Pendant longtemps j’ai été une adepte du string ou du Tanga. Mais depuis quelques années, je porte de plus en plus de culottes avec parfois quelques Tanga. Le quotidien, les enfants, la course quotidienne après le temps qui fait que l’on souhaite porter des sous-vêtements confortables qui ne nous gênent pas au moindre mouvement. Mais quitte à se mettre à la culotte autant le faire avec élégance et glamour en optant pour la culotte haute vintage qui vient mettre en valeur ma taille tout en féminité. Et franchement je crois que les hommes aiment plutôt bien la culotte haute.

Après cet état des lieux, il ne faisait aucun doute que j’avais envie de faire une culotte haute. J’ai donc parcouru le web et je suis tombée sur le patron Caresse d’Etoffe Malicieuse. Un patron tout à fait accessible aux débutantes en lingerie et dont la forme correspondait tout à fait à ce que j’avais en tête. C’est aussi un patron qui permet de jouer avec sa créativité puisqu’il propose 3 dos différents et plusieurs types de découpes sur le devant. On peut ainsi y marier facilement dentelle et satin pour obtenir quelque chose de délicat et féminin.

Pour ce qui est du haut, comme cela faisait longtemps que j’avais envie d’un bandeau pour mes petites robes d’été sans bretelle, j’ai tout naturellement craqué sur le modèle « La Voyageuse » du Livre « Lingerie et Maillots de Bain » écrit par Charlotte Jaubert (éditions Mango). C’est également un modèle très facile, accessible aux débutantes et qui nécessite peu de matériel.

Le Tissus, Métrage et Matériel

Une fois les modèles choisis il m’a fallut choisir le tissus et m’approvisionner en matériel. Chose un peu plus plus complexe en Lingerie.

Au niveau des tissus, voici ceux vers lesquels mon choix s’est posé :

  • Pour la base, j’ai choisi un jersey de polyester Ivoire Irisé Stoff & Stil. Je suis vraiment contente de ce choix pour mon premier ensemble lingerie car il a un joli fini satiné, il est très doux au toucher et vraiment confortable au porté. De plus il est certifié Oeko Tex 100 ce qui est un vrai plus quand on parle de lingerie. J’ai utilisé environ 35 cm pour l’ensemble.
  • Pour la dentelle, j’ai opté pour une dentelle stretch à petite fleur Ivoire Stoff & Stil. Elle est également certifiée Oeko Tex 100. J’ai utilisé environ 30 cm pour l’ensemble.
  • Pour le fond de culotte j’ai utilisé un jersey de bambou Blanc. Comme c’est ce tissus qui touchera les parties intimes, il est vraiment conseillé d’opter pour un tissu clean et c’est pour cela que le bambou est souvent recommandé. Il n’en faut que très peu alors ne lésinez pas sur le prix, c’est vraiment important d’avoir un tissus confortable et non traité.

Au delà du tissus, j’ai eu également besoin de :

  • 1 mètre d’élastique simple plat large avec une bande de silicone (pour maintenir le bandeau en place)
  • 1 mètre de Trim dentelle (que l’on pose sur le bas du bandeau)
  • 1 mètre d’élastique plat large (que l’on pose également sur le bas du bandeau)
  • 1,5 mètre d’élastique à picots blancs pour la culotte (taille et tour de cuisse)

La Taille et le Patron

Pour la lingerie les mensurations à prendre sont un peu différentes des traditionnelles mensurations pour des vêtements. Mais pas d’inquiétude, tout est parfaitement expliqué.

Pour le haut, il suffit de prendre son tour de saillant de poitrine et son tour de sous-poitrine, puis de soustraire les deux pour obtenir son bonnet. Ensuit il faut juste se référer au tableau des tailles. En suivant ce tableau, j’ai ainsi pu déduire que je devais découper la taille XS. Comme nous sommes sur un tissus Stretch, j’ai fait relativement confiance aux indications tout en contrôlant au moment de la découpe que c’était cohérent.

Pour le bas, il faut mesurer son tour de taille, tour de petite hanche et tour de hanche. J’ai également fait confiance au carnet d’explication et découpé la taille 34.

Les deux patrons coupent vraiment bien et me vont parfaitement. Du coup je n’aurai pas vraiment de conseils à donner en terme de modifications du patron. Cependant avant de couper votre tissu, prenez bien soin de lire les indications du patron sur les marges de couture car elles ne sont pas les mêmes partout. Par exemple les zones où un élastique doit être posé peuvent varier en fonction de la largeur de votre élastique. Mais ne vous inquiétez pas car, là aussi, des schémas indiquent les marges de couture à retenir pour chaque couture.

Le Bandeau est composé de 3 pièces :

  • Un Devant en Dentelle
  • Un Devant en Tissus de Base (qui formera la doublure du devant)
  • Un Dos en Tissus de Base

La Culotte Haute avec découpe verticale est composée de 5 pièces :

  • Un Devant en Tissus de Base
  • Un Empiècement Devant en Dentelle
  • Un Dos en Tissus de Base
  • Un Fond de Culotte en Tissus de Base
  • Un Fond de Culotte en Jersey de Bambou

Le Montage

J’avoue que c’est la partie que j’appréhendais le plus. Mais au final, ce n’est pas si compliqué que ça n’y parait. Il faut juste être un peu plus minutieux que d’habitude et ralentir la vitesse de la machine pour être capable de travailler point à point.

Le Bandeau : Le pas à pas à Charlotte Jaubert est très bien fait et les photos sont vraiment explicites. Sans compter que c’est un des premiers modèles du livre et donc un des plus simples à réaliser. Il est donc parfaitement accessible aux débutants et ne demande pas de grandes connaissances en lingerie. Voici en quelques points les grandes étapes du montage:

  1. On commence par assembler le Devant Doublure et le Devant Dentelle avec le Dos.
  2. On fixe les 2 devants ensemble pour maintenir notre dentelle bien en place.
  3. On vient poser la Trim Dentelle et l’élastique simple large au bas du bandeau (un cahier technique est inclus à la fin du livre pour nous aider dans la pose d’élastiques).
  4. On pose l’élastique avec bande de silicone sur le haut du bandeau. C’est la partie la plus complexe de ce montage car le silicone s’accroche au pied de biche et a du mal à glisser. Aussi il faut utiliser un papier de soie ou un scotch pour peintre entre le pied de biche et l’élastique. J’ai un peu galère, je ne vous le cache pas, mais j’y suis arrivée après quelques minutes à pester derrière ma machine.
  5. La pose de l’élastique avec bande de silicone se fait en deux temps. En effet, une fois que l’on a posé l’élastique sur l’endroit du bandeau, il faut le retourner sur l’envers pour le fixer à l’intérieur du bandeau.

Comme vous pouvez le constater, rien de bien sorcier et ça donne envie d’aller plus loin avec des pièces plus complexes.

La Culotte Haute : La Culotte Haute est tout aussi facile et le pdf d’Etoffe Malicieuse est vraiment très bien détaillé. C’est très appréciable d’avoir un patron PDF avec autant d’explications et de détails. J’ai été très impressionnée par la qualité du travail sur ce patron. Voici en quelques lignes les étapes de montage :

  1. On prépare le devant en venant assembler l’empiècement en dentelle au tissus principal.
  2. On assemble le fond de culotte tissus et doublure avec le devant et le dos. Au début on s’interroge toujours sur la manière dont on va assembler toutes ces pièces ensemble mais honnêtement c’est vraiment simple une fois qu’on a pris connaissance des schémas d’explication.
  3. On vient assembler les côtés de la culotte.
  4. On pose l’élastique à picot autour de la taille de cette culotte haute. Comme pour le bandeau, cet élastique se pose en deux temps : d’abord sur l’endroit du tissus puis on retourne l’élastique sur l’envers pour le rentrer à l’intérieur de la culotte tout en laissant apparaitre les picots de l’élastique.
  5. On fait la même opération pour les 2 tours de cuisse.
  6. Et enfin, on lave sa culotte.

Comme les élastiques viennent entourer la pièce, il y a toujours un endroit où les 2 côtés de l’élastique se rejoignent, il faut dont être un peu astucieux pour que ce chevauchement ne se fasse pas à un endroit inconfortable et/ou très visible. Pour le bandeau, je l’ai positionné juste après les coutures côtés vers le dos, ce afin d’éviter les sur-épaisseurs avec les coutures côtés. Pour l’élastique de taille de la culotte j’ai également mis ce chevauchement quelques centimètres après la couture côté. Par contre pour les élastiques de tour de cuisse, j’ai privilégié une zone au niveau des fesses pour ne pas avoir d’inconfort au niveau de l’entrejambe.

Les deux montages peuvent parfaitement se faire à la machine à coudre, il n’est donc pas nécessaire d’avoir une surjeteuse. Il faudra juste armer votre machine d’une aiguille stretch et privilégier le point stretch (aussi appelé point éclair).

Le Mot de la Fin

Pour le Mot de la Fin, j’avais envie de parler budget. La lingerie fait partie des petits plaisirs que l’on s’offre avec parcimonie et souvent parce que c’est assez cher. Ici, sans compter le prix des patrons que je rentabiliserai avec le temps, mon ensemble m’aura couté moins de 30€. Alors bien sûr je ne compte pas le prix de l’heure passer à faire ce petit bijoux. Mais je considère que c’est un moment plaisir qui m’a fait du bien et qui n’est donc pas à prendre en considération. Franchement à ce prix là, on n’hésite plus à se mettre à la lingerie. Je vous le dit les filles, lancez-vous !

3 commentaires sur “ENSEMBLE LINGERIE BANDEAU LA VOYAGEUSE (CHARLOTTE JAUBERT) + CULOTTE HAUTE CARESSE (ETOFFE MALICIEUSE)

Répondre à Audrey L. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s