Robe Kaste – Named Clothing

Cette robe ne vous est probablement pas inconnue si vous avez suivi mon live Instagram du 28 mars dernier. Il s’agit en effet de la robe que j’ai cousu en direct devant quelques uns de mes followers. Expérience nouvelle pour moi à tous les niveaux car c’était la première fois que je réalisais un live. La petite timide que je suis a du surmonté sa peur de l’inconnu. Elle a du également gérer les détails techniques. Heureusement monsieur J. était là pour installer le bon éclairage et improviser un trépied pour un smartphone quelque peu capricieux. Bon! Au final on y est arrivé même si je dois reconnaitre qu’il n’est pas facile de coudre, de gérer la caméra et de répondre aux questions en même temps.

Pour cette expérience j’ai choisi de réaliser une robe dont je découvrais le patron et que je n’avais jamais réalisé. Encore une robe me direz vous! Décidément je n’arriverai pas à tenir ma résolution 2020 (plus de ROBES!). Mais pour ma défense, comme c’est un vêtement que je maîtrise bien c’était pour moi plus facile à gérer dans un exercice inconnu comme le direct. En amont, j’avais tout de même préparé mon tissus et vérifié que les dimensions des pièces correspondaient à mes mensurations pour au moins avoir un vêtement portable. Si vous êtes partant(e)s, je vous propose de revivre ce live et le montage de cette fameuse Robe Kaste.

Le Modèle

Commençons par parler du modèle. La Robe Kaste est issu du Livre « Dressing Sur Mesure » – Saara & Laura Huhta . J’affectionne vraiment cet ouvrage qui m’a été offert par ma maman et qui est signé de la marque de patrons finlandaise Named Clothing. Les deux fondatrices, deux soeurs que rien ne sépare, mettent leur style scandinave à profit pour penser des vêtements minimalistes dans lequel on se sent bien mais qui savent rester chic.

Le livre contient au total 20 modèles à réaliser et personnaliser selon ses goûts. Ils sont classés par ordre de complexité pour avancer pas à pas et accompagner les nouvelles couturières vers de nouveaux challenges. Le livre est aussi ponctué, par endroit, de focus pratiques où l’on explique, en photo pas à pas, chaque nouvelle technique de couture. Et en bonus, un chapitre préliminaire est dédié aux bases où sont détaillés:

  • le matériel nécessaire ;
  • les instructions pour relever un patron, couper son tissus et assembler les pièces ;
  • la façon de prendre ses mesures et de trouver la taille à réaliser ;
  • les techniques pour modifier un patron (sous-chapitre très utile et vraiment bien expliqué) ;
  • le choix du tissus en fonction du patron.

Je conseille donc cet ouvrage à toute nouvelle couturière qui souhaite progresser tout en réalisant de beaux projets. Beaucoup de modèles me plaisent dans ce livre comme la robe Sarasthe, la robe Solina ou le pantalon Rae. Mais j’ai choisi pour mon live couture la robe Kaste.

La Robe Kaste est une robe droite de cocktail type crayon dont la particularité est d’avoir des découpes géométriques sur le devant et le dos. Le devant et le dos sont, en réalité, composés de 4 pans chacun. Kaste possède également une encolure V et une fente au niveau de l’arrière jambe, ce qui lui donne beaucoup d’allure et rend ce modèle vraiment intemporel. Le patron prévoit aussi une version à encolure ronde mais j’ai préféré partir sur la version chic et son décolleté V.

Avec toutes les découpes de cette robe, il est grand temps de se mettre au travail. Mais avant cela, il va nous falloir du tissus et quelques fournitures.

Le Tissus, Le Métrage et La Mercerie

Le livre recommande d’utiliser un tissus léger ou moyen non extensible. Le modèle du livre est réalisé dans une toile de coton rayée bleu ciel. Mais on peut aussi parfaitement utiliser un crêpe de polyester qui apportera à cette robe un jolie tombé. De mon côté, j’ai opté pour un mélange coton-lin Prince de Galles trouvé chez Ohlssons Tyger. J’aime beaucoup ce mélange car il a tous les avantages du lin sans les inconvénients. Le lin a, en effet, différentes propriétés intéressantes :

  • il s’agit d’ une matière naturelle ;
  • c’est une fibre, en général, plus écologique que le coton (car issue d’une culture demandant peu d’engrais et de pesticides);
  • elle est intrinsèquement antibactérienne et hypoallergénique;
  • c’est un vrai régulateur thermique puisque c’est une fibre qui isole en hiver et respire en été.

Mais le lin a aussi des inconvénients comme sa transparence et son effet froissé. Pour cette robe de cocktail Kaste, ces inconvénients sont un peu rédhibitoires. C’est pourquoi je me suis orienté vers un mélange lin-coton qui a l’avantage de gommer tous les aspects négatifs du lin. Et au final j’obtiens une robe légère mais avec une très belle tenue. Je m’y sens donc très à l’aise.

Il y a tout de même une chose à laquelle je n’avais pas pensé lorsque j’ai acheté mon tissus. Je ne pensais pas à toutes les découpes de cette robe et au motif Prince de Galles qui allaient me causer la migraine pour découper mon tissus et tenter de faire des raccords. Déjà que faire des raccords sur les côtés d’un vêtement est un challenge, que m’a t’il pris de vouloir un tissus à motif pour un vêtement qui contient 4 pans devant et 4 pans derrières?! Soit pas loin d’une dizaine de coutures à raccorder! Autant vous dire c’est mission impossible. D’ailleurs le livre anticipe la chose est indique que pour les tissus à motifs quadrillés ou rayures, si l’armure du tissus est ferme, on peut faire des découpes dans le sens du droit fil mais aussi dans le sens du biais. On peut ainsi alterner l’inclinaison des motifs sur les pièces et créer une robe encore plus graphique sans chercher à faire beaucoup de raccords. Bon, vous l’aurez compris, j’ai découvert ce passage après la découpe. Pour l’instant, je n’ai pas eu de remarques de mon entourage à ce sujet, du coup je me dis que ce petit couac n’est pas si terrible.

Pour le métrage, il faut se référer à la grille de taille qui indique le métrage en fonction de la taille réalisée. Un autre bon point pour ce livre. Pour les tailles 34 à 40, ils conseillent d’acheter 1,5 mètres de tissus. Mais comme c’est un tissus à motif et que les raccords demandent toujours plus de tissus, j’ai acheté 2,00 mètres. Il me reste environ 50 centimètres de tissus ce qui veut dire que les raccords sont tout de même anticipés dans le plan de coupe suggéré. Par contre si j’avais coupé certaines pièces dans le biais, j’aurai probablement utilisé les 2,00 mètres achetés.

Pour cette robe Kaste, j’ai également eu besoin de :

  • thermocollant;
  • un zip invisible assorti de 60 cm (j’ai choisi un zip bleu marine). Il sera positionné sur le milieu dos;
  • une petite agrafe à poser au niveau de la nuque.

Nous avons tout ce qu’il nous faut, il est temps de préparer le live.

Les Modifications du Patron

Avant de démarrer mon live j’ai tout de même pris soin de :

  • décalquer et découper mon patron;
  • découper mon tissus;
  • entoiler les pièces à entoiler;
  • surjeter tous les pièces du patron.

Avant de décalquer le patron, il a tout de même fallu que je trouve la taille à réaliser. Et je dois dire que je suis assez chanceuse car je tombe généralement sur des mensurations quasi-similaires à une taille précise. Mes mensurations sont 80/63/89 et la taille 34 du livre est défini par les mensurations 80/64/88. J’ai donc vérifié sur le patron que me tour de hanches rentrerait bien dans la taille 34. Ce qui a été facile car la planche à patrons contient, pour chaque pièce, les lignes de poitrines, taille et hanche afin de faciliter les modifications du patron. J’ai donc juste mesuré les lignes de hanches de chacune des pièces et enlevé les marges de couture (eh oui elles sont incluses. YESSSS!). Puis j’ai additionné et j’ai obtenu environ 93. J’ai estimé que c’était suffisant pour l’aisance et je ne me suis donc pas embêtée à faire de modifications.

Je dois reconnaitre que toutes ces découpes sur la robe a rendu le décalquage et le découpage du tissus vraiment long. Au total le patron contient 15 pièces :

  • 2 Devants Côtés
  • 2 Devants Milieu Haut
  • 2 Devants Milieu Bas
  • 2 Dos Côtés
  • 2 Dos Milieu Haut
  • 1 Dos Milieu Bas Droit
  • 1 Dos Milieu Bas Gauche
  • 1 Parementure Devant à couper sur le pli et à Entoiler
  • 2 Parementures Dos à Entoiler

J’avoue que face à cette liste de pièces on a un peu le vertige mais pour synthétiser, sur le devant et le dos, on assemble les Milieux Hauts et Milieux Bas ensembles pour former 2 pans de Milieux Devant et 2 pans de Milieux Dos. Le Devant et le Dos sont donc composés chacun de 1 pan Côté – 2 pans Milieux – 1 pan Côté.

Bon j’espère ne pas vous avoir perdu car les choses sérieuses commencent et on va passer au montage.

Le Montage

Avant de démarrer le live, j’ai pris soin de faire les entoilages sur :

  • La Parementure Devant (entoilage intégral);
  • Les 2 Parementures Dos (entoilage intégral);
  • Les Marges de couture de la fente (bande d’entoilage de 1 cm pour le côté droit et bande d’entoilage de 4 cm pour le côté gauche);
  • L’Ourlet (bande d’entoilage de 4 cm).

J’ai ensuite surjeté toutes mes pièces puis j’ai assemblé les pièces de milieux hauts et milieux bas pour le devant et le dos.

C’est ici que le live a commencé, un peu la boule au ventre, on respire. ACTION !

Après avoir introduit le modèle, le tissus et quelques autres petits détails sur la structure de cette robe, je me suis lancée dans le montage en direct.

  1. Faire l’ourlet de 1 cm au niveau de la fente du Milieu Dos droit;
  2. Faire les doubles pinces sur les Milieux Devant et Dos (premier détail technique mais pas de panique il y a un pas à pas très bien expliqué dans le livre et ce n’est pas beaucoup plus difficile que des pinces classiques);
  3. Assembler les 2 Milieux Devant ensemble pour former une seule pièce de Milieu Devant;
  4. Assembler les pans de côtés Devant et Dos par les épaules (pour les 2 côtés) puis assembler le Milieu Devant avec les 2 Milieux Dos par les épaules. On obtient alors 3 grandes pièces : un côté droit, un milieu, un côté gauche (chaque grande pièce contient le devant et le dos);
  5. Assembler les pièces Côtés avec les pièces Milieux;
  6. Assembler les parementures Devant et Dos par les épaules;
  7. Poser la parementure à la robe avec la technique de la parementure intégrale (encore une fois, pas de panique, un pas à pas est prévu pour nous accompagner.);
  8. Assembler les côtés de la robe;
  9. Poser le zip invisible sur le Milieu Dos et finir la couture de Milieux Dos;
  10. Réaliser la fente et coudre l’ourlet;
  11. Finition : coudre l’agrafe au niveau de la nuque.

Comme vous pouvez le constater le montage n’est pas si complexe si on a compris le principe avec toutes les découpes de la robe. Il y a tout de même pas mal de points techniques qui font qu’il faut vraiment un niveau intermédiaire pour se lancer dans cette robe. D’ailleurs elle fait partie de la deuxième moitié du livre et je vous rappelle que les modèles y sont gradués en fonction de la complexité. Les points techniques sont notamment :

  • La réalisation des doubles pinces;
  • La pose de la parementure intégrale;
  • La pose du Zip invisible;
  • La réalisation de la fente.

Pour le montage, j’ai utilisé l’aiguille universelle de la machine à coudre. Le mélange Lin-Coton ne nécessite pas de changer pour une aiguille spécifique.

Mon live s’est arrêté au point 9 après 3h00 de direct. Et je dois avouer que, même si c’était acrobatique avec la caméra, j’ai vraiment aimé cette expérience conviviale qui en appellera certainement d’autres. Je tiens à remercier tous les participants bien patients qui ont fait de ce live une réussite personnelle.

Le Mot de la Fin

Pour shooter cette robe, mon cher et tendre mari, souhaitait représenter la femme dans un style ultra-féminin mais assumé. Histoire de donner un petit coup de pied à toutes les polémiques. Nous avons donc choisi d’utiliser ses bureaux et de mettre en scène le cliché de la working girl assumé dans un esprit légèrement modern-vintage. L’envie de montrer qu’on a le droit d’être féminine et de l’assumer. Alors certes les femmes n’ont pas besoin de porter des talons et de se parer de maquillage pour être belle et avoir de la valeur. Mais j’avais également envie de dire que s’il y a des jours où je souhaite être féminine, pomponnée et maquillée alors j’ai le droit et mon maquillage ne me rend pas cliché ou moins intelligente. Assumez-vous les filles, le temps des clichés est révolu !

3 commentaires sur “Robe Kaste – Named Clothing

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s