Béret Paris – Alice Hammer

C’est en découvrant le béret tricoté par @desétoilesetdespois que j’ai trouvé l’inspiration pour ce projet. Et son post tombait à pic car il me restait 2 pelotes de Mohair après avoir fini ma Blouse Cherry Cocktail. Et franchement, avouez qu’un accessoire assorti à son pull, c’est tout de même très chic. D’autant plus quand les 2 patrons proviennent de la même designer, j’ai nommé Alice Hammer.

Me voilà donc lancée dans un nouveau projet tricot. Et celui-ci devrait se révéler nettement moins long à tricoter que ma blouse. Heureusement, car comme beaucoup de tricoteurs (ses), j’aime bien alterner gros projets et petits projets.

Lançons-nous donc, corps perdu, dans une trico-thérapie avec pour base le Béret Paris

La Laine

Pour ce qui est de la laine, Alice Hammer, recommande une combinaison d’Alpaga et de Plumette provenant de chez La Droguerie. Pour ma part, et comme dit précédemment, il me restait 2 pelotes de laines à la suite de ma Blouse Cherry Cocktail. Aussi, j’ai décidé d’utiliser cette laine pour réaliser mon Béret.

Il s’agit de la laine Super Kid Mohair & Soie de chez Ad Libris. Une laine sans marque particulière mais qui se révèle très agréable à tricoter et vraiment très douce malgré ma sensibilité de petite fille aux pulls qui grattent. Ce qui est probablement due au pourcentage élevé de soie dans sa composition – 54% Kid Mohair, 46% Soie. Par ailleurs comme il s’agit d’une fibre aérée, elle est parfaitement adaptée pour être tricotée seule alors que beaucoup d’autres laines mohair sont faites pour être tricotées en combinaison avec un autre fil. J’ai donc tricoté mon Béret avec un seul fil de cette laine.

Pour ce qui est de la couleur, si vous avez lu l’article sur la blouse Cherry Cocktail, il s’agit de la même couleur c’est à dire le coloris Salmon & Peach. Une très joli teinte un peu vieux rose mais qui tire vers l’orangé. Ça lui donne beaucoup de caractère tout en restant très féminin et doux.

La taille, les aiguilles et le métrage.

Le patron d’Alice Hammer ne proposant qu’une taille unique, cela nous épargne d’avoir à choisir la taille. Cependant je trouve cela un peu dommage, dans la mesure où nous ne faisons pas toutes le même tour de tête. J’ai un petit tour de tête, environ 53 cm, et, même si je tricote serré, je trouve qu’il ne laisse vraiment pas beaucoup de marge. Pour les tours de tête beaucoup plus large, j’essaierai donc d’adapter le patron ou de contacter Alice pour avoir ses bons conseils.

Vous commencez à le savoir, mais je tricote un peu serré. C’est pourquoi, comme toujours, j’utilise des aiguilles avec +0,5 en comparaison à ce qui est proposé par le designer. Dans son patron, Alice, utilise des aiguilles de 3 pour le bord-côte et de 4 pour le reste du Béret. Dans mon cas, j’ai donc utilisé des aiguilles de 3,5 pour le bord-côte et de 4,5 pour le reste du Béret.

Au total, avec ces aiguilles, j’ai utilisé 1,25 pelotes soit environ 140 m de fil (la pelote de 25g faisant environ 112 m). C’est donc un très bon patron pour finir ses « Chutes de laine » après la réalisation d’un gros projet tricot. Ou pour écumer son stock qui traîne dans l’armoire du salon !

Le Montage

Pour ce qui est de la réalisation, vraiment il n’y a pas plus simple et plus rapide. J’ai adoré tricoter ce Béret qui m’a pris moins d’un week end. Dommage que je n’ai pas eu ce patron avant Noël, j’aurai pu faire quelques cadeaux sympa à mes proches.

Ce Béret se tricote en rond et de bas en haut. Pour cela le patron recommande des aiguilles double-pointes mais j’ai vraiment beaucoup de mal à les manier, alors j’ai utilisé des aiguilles circulaires avec un câble de 60 cm pour le monter en Magic-Loop.

Le montage est vraiment très simple car il faut d’abord faire une bande de côte 1/1. Une fois cette bande montée, on passe en Jersey endroit et c’est ce point qui va nous suivre tout au long du projet. Après la bord-côte, on fait une série d’augmentations sur une dizaine de centimètres puis on va positionner des marqueurs à intervalles réguliers. C’est à partir de ces marqueurs que nous faisons ensuite des diminutions tous les 2 rangs jusqu’à n’avoir plus que quelques mailles. C’est avec ces dernières mailles que nous allons former le petite pointe qui donne beaucoup de son charme à ce jolie modèle.

Si on résume, les points techniques sont peu nombreux et vraiment abordables aux débutants :

  • Le montage des mailles
  • Les augmentations Jeté tricotées Torses
  • Les diminutions simples
  • Les double diminutions centrées

Le Mot de la Fin

Pour ce projet, je dois avant tout remercier Muriel du compte Instagram @Desetoilesetdespois qui m’a fait découvrir ce Béret et m’a fait tomber dans ce petit projet. Petit projet mais vraiment super résultat tant sur l’extérieur que sur l’intérieur. Eh oui ! Derrière tout tricot, se trouve une âme, un sentiment, un feeling, quelque chose d’insoupçonnable qui se transmet par nos aiguilles à la laine lorsque nous la tricotons. Et la laine nous donne le change, elle nous parle, nous console, … bref elle nous veut du bien. C’est ce qu’on appelle la « tricot-thérapie ».

Ma « trico-thérapie » du Béret, je l’ai faite tout près du sapin scintillant de mille lumières; entouré de ma petite famille et surtout de beaucoup d’amour. Un moment qui s’est inscrit dans cette création et qui y restera gravé pour longtemps.

Audrey

3 commentaires sur “Béret Paris – Alice Hammer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s