Jupe Août – Atelier Charlotte Auzou

L’été a enfin pointé le bon de son nez en Suède. Le thermomètre grimpe et je suis heureuse de pouvoir enfin sortir ma « Jupe Août » d’Atelier Charlotte Auzou. Une cousette qui sent l’été, le tourisme en ville, l’apéro en terrasse et le picnic du dimanche. Je rêve de ces moment depuis déjà quelques mois. C’est un samedi de Juillet, « Don’t know why », Norah Jones, résonne dans les speakers du salon et rend encore plus doux mon brunch sur le balcon. Mon Lonely Planet en main, j’arpente les rues d’une mégalopole du monde, à la recherche de petits trésors cachés. Un Borsalino et cette jupe à fleur m’accompagnent dans cette aventure. Ils volent, virevoltent avec moi sous le soleil chaud de Juillet.

Le Patron et le Tissus

Cette jupe s’est glissé dans mon rêve il y a quelques mois, quand j’ai découvert le livre « Ma garde robe à coudre pour toute l’année », l’un des chefs d’oeuvres d’Atelier Charlotte Auzou. A l’époque nous étions en automne et malheureusement la motivation était plutôt à la couture de vêtements d’hiver. Mais dès que le soleil a pointé le bout de son nez, mon désir n’a pas pu attendre plus longtemps. D’autant plus qu’au grès de mes passages quasiment hebdomadaire chez Ohlssons Tyger, j’avais découvert cette magnifique popeline de coton Rikke agrémentée de fleurs printanières sur fond bleu pétrole.

En soit j’avais déjà cousu ce modèle au début du printemps car le livre propose la « Jupe Mai » qui est, au final, le même modèle mais en version courte. Du coup, j’avais déjà une grosse partie du travail de fait: un patron quasiment découpé et la maîtrise du montage.

Pour ce qui est du patron, il est extrêmement rapide à couper. Il n’y a que 5 pièces :

  • 2 devants
  • 1 dos
  • 2 ceintures

Vous ne trouverez sur la planche à patron que les pièces de la ceintures, car les devants et le dos sont en réalités de simples rectangles à découper directement dans le tissus. Comme mon tissus est une popeline de coton, il ne bougeait pas trop au traçage et je n’ai donc pas eu de difficulté à tracer directement sur le tissus. Pour les tissus plus fluide, comme la viscose par exemple, je suggèrerai de tracer les rectangles d’abord sur du papier pour ensuite les épingler au tissus et pouvoir les découper sans que le tissus ne bouge dans tous les sens.

Le Montage

Le montage est des plus simples et c’est tant mieux car le soleil est au zénith et je ne peux plus attendre. Les explications sont très bien détaillées dans le livre, je serai donc très brève sur cette étape. Je tiens aussi à dire que ce projet convient parfaitement pour des débutantes en couture. Les Girls ! N’attendez plus, courez acheter du tissus et empruntez la machine de maman, elle sera ravie. Vous arriverez à bon port sans problème et fière d’avoir une jupe en prime.

Pour résumer très simplement le montage. Il faut:

  1. réaliser la pate de boutonnage sur les grands côtés des deux devants. Pour cela il faut replier le tissus de quelques centimètres vers l’intérieur;
  2. assembler le dos entre les deux devants;
  3. froncer la jupe;
  4. assembler endroit contre endroit les deux ceintures;
  5. assembler la jupe à la ceinture, en insérant la jupe entre les pièces de la ceinture
  6. faire l’ourlet
  7. faire les boutonnières et coudre les boutons

Toutes ces étapes sont détaillées à merveille dans le livre et avec de très belles images qui vous permettront d’y voir plus que clair. Un sans faute pour Charlotte !!!

Finitions

Charlotte nous propose ici de coudre la jupe avec des coutures anglaises et j’avoue que c’est top car toutes les coutures sont cachées. Si vous ne savez pas coudre des coutures anglaises, Charlotte a inséré à la fin de son livre un cahier technique où elle détaille toutes les étapes pour réaliser de belles coutures anglaises. Vous pouvez également regarder le Tuto de Mouna Sew qui vous explique la méthode en vidéo. Enfin si les coutures anglaises vous font trop peur, vous pouvez parfaitement assembler cette jupe au moyen de couture classiques en surjetant les bords avec le point zigzag de votre machine à coudre (ou au moyen de votre surjeteuse si vous êtes mieux équipé!).

Pour ce qui est des boutons, j’avoue avoir beaucoup hésité sur la couleur. Au début j’étais parti sur du bleu pétrole mais en fouillant dans ma boîte à bouton je suis tombé sur un petit sachet de boutons roses de chez Sostrene Grene. On y pense pas mais cette enseigne danoise a un coin tricot et mercerie dans ses magasins. Les articles sont à petits prix et il y a régulièrement de nouveaux modèles de boutons, laines…. Le sachet de 12 boutons était autour d’1 euro ! A ce prix là on est tenté d’acheter toutes les couleurs.

En positionnant les boutons rose sur le tissus, je me suis vite aperçue que cela tranchait plus que le bleu et qu’ils matchaient parfaitement avec le motif floral du tissus. Bingo, ma jupe est presque prête.

Il ne me manquait plus qu’à coudre les 10 boutons en face de leur boutonnière. Ma machine possède une fonction pour coudre les boutons mais pour être honnête je prends toujours bonheur à faire les dernières finitions à la main. Peut être le plaisir du fil et de l’aiguille qui m’envahit de plus en plus !

Un dernier coup de ciseaux pour enlever les quelques fils qui dépassent et ma jupe est enfin prête. L’été peut commencer !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s