Combinaison – Atelier Charlotte Auzou

Cela faisait longtemps que je souhaitais tester un modèle du livre « Ma garde-robe sur-mesure » d’Atelier Charlotte Auzou. Ce livre m’a été offert par ma tendre maman au CSF dernier et jusqu’à présent je n’avais pas trouvé le temps d’en faire usage. Mais mon désir de coudre une combinaison m’aura enfin permis de mettre cet ouvrage à l’épreuve. 

LE LIVRE

Avant de vous décrire l’aventure de cette cousette, il faut que je vous parle du concept de ce livre qui est un peu différent des livres de couture habituels. Charlotte nous propose de moduler à souhait les différents modèles. En bref, pour chaque vêtement, différentes options sont présentées. Vous choisissez votre bas, votre haut puis vous personnalisez avec les différents types de ceintures, d’encolures, de manches proposés. De quoi multiplier les combinaisons à souhait et réaliser le modèle dont vous avez vraiment envie. Pour faciliter le travail, Charlotte a divisé son livre en 4 parties :

  • les robes et combinaisons
  • les blouses et chemises
  • les jupes
  • les manteaux et les vestes. 

Le concept est très intéressant même si j’avais une appréhension sur les indications d’assemblage dans le sens où, lorsque vous multipliez les options, vous devez vous référez à différentes pages du livre et j’avais un peu peur de m’y perdre. Mais en réalité si vous lisez bien les instructions de montage en début de chapitre tout se passe bien. Charlotte a vraiment tout prévu! Elle a même prévu, pour chaque chapitre, quelques pages dédiées aux modifications de statures. Telle une cuisinière de la couture, elle est vraiment aux petits oignons!

Je ne vais pas m’attarder plus longtemps sur son livre mais c’est un bel ouvrage qui permet d’avoir beaucoup de possibilités de patrons au final. D’ailleurs Charlotte propose également le même concept sur son site interner en vous permettant de composer une robe unique grâce aux différentes pièces de partons que vous choisissez! J’aime cette idée !

LE CHOIX DES OPTIONS ET LE MÉTRAGE

Entrons maintenant dans le vif de cette cousette. Comme je le disais en introduction j’avais envie d’une combinaison, j’ai donc choisi parmi les différentes options du livre:

  • le haut 1 qui requiert 0,60 m de tissus : un haut à bretelle avec un décolleté dans le dos. Comme vous avez pu probablement le constater j’adore les décolletés dans le dos, ils sont particulièrement féminins. Par ailleurs l’été arrivant je souhaitais avoir un haut avec des fines bretelle.
  • le bas 4 qui requiert 1,80 m de tissus : Ici j’ai choisi la version pantalon plutôt que la version short. L’idée étant de pouvoir porter cette combi’ au travail ou pour une soirée habillée.
  • la ceinture 1 qui requiert 0,05 m de tissus : La ceinture élastique me semblait bien plus pratique pour conserver le maintien et l’effet blousant tout au long de la journée. Mais la prochaine version sera probablement réalisée avec une vraie ceinture.

Pour réaliser ces 3 éléments, j’avais donc besoin d’environ 2,5 mètres de tissus au total. Bon! je dois tout de même vous dire qu’il me reste bien 50 cm de tissus et que 2 mètres aurait pû faire l’affaire ! A ma charge j’ai coupé la plus petite taille donc j’aurai pu m’en douter. Mais parfois on apprécierait que les patrons nous indiquent un métrage en fonction de notre taille. Cela nous éviterait d’avoir à se retrouver avec des chutes de 50 cm qui nous servent à faire une énième trousse !

LE CHOIX DU TISSUS

Pour réaliser cette combinaison j’avais différents critères. Premièrement je la voulais confortable. Une combinaison est un vêtement d’une seule pièce et donc je ne voulais pas me sentir oppressée une fois assise. Par ailleurs comme c’est une combinaison d’été il fallait qu’elle soit légère. Enfin il fallait que le tissus donne un rendu habillé. J’ai donc opté pour un micro-satin de chez Ohlssons Tyger. Ce tissus a l’avantage de faire un très beau drapé mais aussi d’être léger et fin. De plus, il était très peu cher et ce n’est pas négligeable.

Pour la couleur, au début je voulais la faire en blanc ou ivoire. Ce qui m’aurait permis de la porter pour le cocktail la veille de mon mariage. Mais tous les tissus blanc qui me plaisaient étaient transparent et doubler cette combinaison m’aurait fait perdre le caractère léger. En faisant quelques pas dans le magasin, je suis tombé sur cette couleur moutarde et j’en suis tombé amoureuse. C’est une couleur tendance et je pourrai même la porter cet automne avec une veste noire ou marine. BINGO ! Ma combinaison sera en micro-satin moutarde.

Malgré le fait qu’il s’agisse d’un tissus satiné, je dois dire que l’effet brillant n’est pas extravagant sur cette couleur et donne à la combinaison un effet très habillé que j’aime vraiment beaucoup ! Pareillement le tissus n’a pas du tout marqué quand je l’ai travaillé et je l’ai trouvé assez résistant.

DÉCOUPE DU PATRON ET DU TISSUS 

Concernant le découpage du tissus:

  • le haut contient 8 pièces (1 devant, 1 dos, 2 pièces pour les bretelles et 2 pièces pour la bande de poitrine)
  • le bas contient 8 pièces (2 devants, 2 dos, 2 petites poches et 2 fonds de poche)
  • la ceinture est composée d’une seule bande de tissus rectangulaire

En soit rien de bien méchant pour une combinaison. La découpe est assez aisée et certaines pièces comme les bretelles, la bande de poitrine ou la ceinture sont de simples rectangles à tracer directement sur le tissus.

J’ai choisi de découper un 34, comme suggéré sur le tableau des mesures en fonction de mes mensurations. Cette taille me va bien et la longueur des jambes est parfaite pour ma stature de 1,65 m. J’y suis assez confortable et lorsque je m’assoies je ne me sens pas particulièrement engoncée.

Petit détail: j’ai trouvé un décalage de 2 à 3 centimètres entre les côtés du haut devant et les côtés du haut dos. J’ai re-mesuré directement sur le patron du livre afin de voir si je m’étais trompé mais je retrouve ce même décalage ! J’ai donc re-taillé la pièce qui avait le côté le plus long pour l’aligner avec l’autre.

ASSEMBLAGE ET COUTURE

Dans l’assemblage du haut je n’ai pas eu de difficultés particulières si ce n’est qu’au moment d’insérer les bretelles et de refermer la bande de poitrine le patron préconise de « piquer au plus près du bord le haut du lien » (bande de poitrine). Honnêtement cela laisse une couture apparente que je trouve moyennement élégante. J’aurai préféré refermer ce lien au moyen d’une couture à la main à l’aide de points invisibles. C’est probablement ce que je ferai la prochaine fois.

Pour le pantalon je n’ai eu aucune difficulté, l’assemblage est assez bien expliqué sur l’ouvrage et il s’agit d’un montage assez classique de pantalon à poches.

Les choses sont devenues un peu moins évidentes quand il a fallu assembler la ceinture, le bas et le haut. Les indications étaient un peu moins claire et je pensais que la ceinture faisait la jonction entre le bas et le haut de la combinaison. Mais j’ai eu le réflexe de relire les instructions générale de montage en début de chapitre qui indiquent qu’il faut d’abord « assembler le haut et le bas par la taille (en) retournant le haut sur l’envers et (en) glissant le bas à l’intérieur ». La pose de la ceinture vient après. Il faut positionner la ceinture sur la couture de taille et repiquer sur cette couture. Puis on repli la coulisse vers le bas pour la refermer au moyen d’une couture. Pour cette dernière couture il faut être très délicat, elle apparaitra sur l’endroit du tissus et l’idée est de faire quelque chose de vraiment parallèle à la couture de taille. Une fois cette étape réalisée, vous n’avez plus qu’à glisser un élastique dans la coulisse et le tour est joué.  

J’adore cette combinaison, je l’ai déjà porté plusieurs fois depuis qu’elle est finie et je n’ai eu que des compliments de mon entourage que ce soit sur le style, le tissus ou la couleur. C’est une très belle pièce qui permet d’avoir un vêtement habillé tout en conservant le confort d’une combinaison. Alors à vos machines les filles, à nous la combi’ mania !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s